Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Otan montre ses muscles en Europe

S'abonner
Le commandement de l'armée de terre américaine en Europe a annoncé les plus grandes manœuvres d'entraînement des troupes aéroportées de l'Otan depuis la fin de la Guerre froide.

Presque 5.000 soldats de 11 pays sont impliqués dans ces exercices, qui se dérouleront en Allemagne, en Italie, en Bulgarie et en Roumanie.

Les manœuvres ont commencé le 15 août mais l'information officielle à ce sujet n'est parue qu'hier. Des militaires bulgares, britanniques, allemands, grecs, italiens, néerlandais, polonais, américains et français s'entraîneront donc en Europe jusqu'au 13 septembre 2015.

Le communiqué précise que ces exercices sont appelés à améliorer le niveau de réaction rapide commune des unités multinationales des "forces à très haut niveau de préparation". "Ces exercices doivent montrer la capacité de l'Alliance à déployer rapidement ses troupes pour soutenir une Europe forte et protégée", souligne le commandement de l'Otan, cité par le quotidien britannique The Telegraph.

Exercices de l'Otan en Europe - Sputnik France
Otan: exercice aérien le plus important depuis la fin de la Guerre froide
Le commandement américain a dévoilé que le point culminant des exercices conjoints serait le débarquement de parachutistes et de matériel sur le polygone de Hohenfels en Allemagne et à Novo Selo en Bulgarie. Plus de mille hommes s'exerceront ensemble sur certains scénarios. De plus, la 82e division aéroportée des USA, qui a participé aux bombardements de la Yougoslavie en 1999, sera également présente pour les exercices. Bien que le communiqué ne parle pas de la Russie, la mention à la Guerre froide donne forcément des idées. Les experts estiment que ces manœuvres régulières font penser que les acteurs montrent leurs muscles, ce qui accroît la tension en Europe.
Alexeï Fenenko, chargé de cours à la faculté de politique internationale de l'université d'État Lomonossov de Moscou, pense que cette activité de l'Otan déstabilise la situation dans la région. "Premièrement, les exercices visent clairement la Russie. Deuxièmement, l'Otan a l'intention de déployer une importante infrastructure militaire dans la région des mers Baltique et Noire. Troisièmement, l'Acte fondamental Otan-Russie est en cours de révision. Je rappelle que ce texte de 1997 interdit à l'Otan de déployer des contingents importants sur les territoires de ses nouveaux membres. Aujourd'hui, ils rétablissent cette pratique et s'écartent de facto des anciens accords", explique l'expert.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала