Les Européens se remémorent les conquêtes spatiales de l’URSS

© SputnikAlexeï Leonov, cosmonaute soviétique
Alexeï Leonov, cosmonaute soviétique - Sputnik France
L’exposition "Cosmonautes: la naissance de l'ère spatiale" (Cosmonauts: Birth of the Space Age) rappelle aux européens la contribution de l’URSS à l’exploration de l’espace, évoque l’édition britannique The Daily Telegraph.

Valentina Terechkova, la première femme dans l'espace, a revu son vaisseau spatial Vostok 6 lors d’une exposition épique du Science Museum de Londres - Sputnik France
La première femme cosmonaute se confesse
Pour la plupart des européens, l’époque des premières conquêtes spatiales est associée au premier pas de Neil Armstrong sur la Lune ou à la photo "Lever de Terre" (Earthrise), en d'autres termes à des acquis occidentaux.

"Nous avons oublié que les russes ont été les pionniers de l’espace et que l’URSS a été première dans plusieurs occasions: premier satellite spatial (1957), premier animal sur l’orbite (1957), premier vol de l’homme dans l’espace (1961), première sortie dans l’espace (1965), premières recherches sur Mars et Venus (1970). Les Etats-Unis prenaient toujours du retard, remarque l’édition.
"Nous estimons que la Russie a aussi été la première nation sur la Lune", assure Ian Blatchford, le directeur du Science Museum, en référence à la sonde spatiale Luna 9 qui a réussi le premier atterrissage en douceur sur la Lune, en 1966.

Fusée soviétique - Sputnik France
Londres: des fusées russes exposées au grand public

Les visiteurs de l’exposition, qui a ouvert ses portes le 18 septembre à Londres, ont l'occasion de voir des pièces liées au programme spatial de l'URSS qui n'ont jamais franchi la frontière du pays et étaient même inaccessibles aux Soviétiques.
La Russie a prêté 150 objets en lien avec l’exploration de l’espace et gardés "top-secret" pendant plusieurs décennies: des moteurs de fusées, des articles personnels des cosmonautes, des objets portant "des cicatrices spatiales" etc.

Le module Voskhod 1, le premier vaisseau spatial avec plus d'un cosmonaute a bord, lancé en 1964, et le vaisseau spatial Vostok à bord duquel Valentina Terechkova a effectué 48 orbites autour de la Terre, en 1963, seront exposés à Londres ainsi que des sculptures, des tableaux, des panneaux et des objets d’art décoratif.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала