La France est-elle toujours une grande puissance?

© Jean-Christophe Verhaegenpommes marquées avec les portraits du président français François Hollande, ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, COP21
pommes marquées avec les portraits du président français François Hollande, ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, COP21 - Sputnik France
Le président français François Hollande espère que la conférence de Paris sur le climat débouchera sur la signature d’un accord limitant les émissions de gaz à effet de serre et prouvera le rôle incontournable de la France sur l'échiquier mondial.

Mais Paris peut-il encore prétendre à ce statut?

La France s'affaiblit tant sur le plan économique que politique. Ces trente dernières années, le PIB français n'a progressé que de 1-2% par an, menant de facto à un appauvrissement compte tenu des déclins de 2008, 2009 et 2012. "Nous manquons simplement de ressources pour mener des opérations antiterroristes dans plusieurs régions du monde. Et les autorités doivent en être conscientes", constate le blog régional français Pax Aquitania. Paris, en effet, dépense de moins en moins d'argent pour l'armée.

autocollants de la COP21, Paris, devant la Conférence sur les changements climatiques 2015 - Sputnik France
Un mois de contrôle aux frontières en France, pour la COP21
Pendant des décennies, l'Allemagne et la France ont formé un véritable tandem — Paris gérant la diplomatie et Berlin l'économie —, considéré comme le véritable leader de l'Union européenne. Mais la situation a changé ces dernières années. Depuis le début de la crise ukrainienne, Berlin fait de plus en plus cavalier seul sur le plan diplomatique et commence à faire de l'ombre à son voisin. On pourrait aussi inverser la logique et dire que l'Allemagne a endossé le leadership individuel en UE justement car Paris s'est écarté de la grande politique internationale.

Finalement, la France mise aujourd'hui sur une alliance étroite avec Washington. Dans les années 1960 le général de Gaulle avait pourtant dit "non" aux États-Unis et fait sortir la France de l'Otan. En pleine Guerre froide, sous la direction du général charismatique, Paris avait tenté de se proclamer "puissance neutre" en prenant ses distances des deux blocs en opposition. On entendait encore l'écho des idées de Charles de Gaulle dans les années 1990, quand Jacques Chirac avait annoncé la formation d'une union trilatérale Paris-Berlin-Moscou. En suivant cette logique la France, l'Allemagne et la Russie avaient refusé de soutenir l'opération militaire américaine en Irak en 2003. Mais après la victoire de Nicolas Sarkozy en 2007 la France a réintégré l'Otan. Et pendant le "Printemps arabe" de 2011, on pouvait difficilement distinguer la ligne politique de Paris de celle de Washington.

François Hollande à Pékin - Sputnik France
Hollande invite personnellement Poutine à la conférence climat à Paris
L'Élysée affirme pourtant que même si la France partage les approches des USA, elle préfère agir de manière autonome. En 2011, Paris fut le premier à lancer l'opération pour la création d'une zone d'exclusion aérienne en Libye, mais rapidement le rôle de la France s'est effacé derrière les efforts collectifs de l'Otan. En 2015, la France bombarde l'État islamique sans militaires américains, mais avec leur accord total.

Les succès de la diplomatie française restent pourtant flagrants en Afrique noire. Depuis 2011, Paris a mené trois (quatre avec la Libye) opérations militaires réussies sur le continent africain. En 2011, les militaires français ont aidé le président ivoirien Alassane Ouattara à rétablir l'ordre dans le pays où une guerre civile avait éclaté après la présidentielle. En 2012, la France a envoyé des troupes au Mali pour stopper la guerre-éclair des islamistes liés à Al-Qaïda et a rempli son objectif. En 2013, Paris a stoppé l'escalade du conflit politico-religieux dans une autre ancienne colonie — en Centrafrique.

La France avait concerté ces campagnes avec les élites locales, mais sans le soutien militaire des alliés de l'Otan — Washington ne s'ingère d'ailleurs pratiquement pas dans les événements en Afrique, préférant déléguer le règlement des problèmes africains de la France, reconnaissant ainsi cette région comme sa sphère d'influence.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала