Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Riyad prêt à envoyer ses forces spéciales en Syrie

© REUTERS / Faisal Al Nasser/FilesRiyad prêt à envoyer ses forces spéciales en Syrie
Riyad prêt à envoyer ses forces spéciales en Syrie - Sputnik France
S'abonner
La détermination de l’Arabie saoudite d’envoyer des troupes militaires en Syrie sera discutée au cours du prochain sommet de l’Otan à Bruxelles.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Abdel al-Joubeir a annoncé que Riyad pourrait acheminer des forces spéciales vers la Syrie dans le cadre de la coalition dirigée par les Etats-Unis, afin de lutter contre l'organisation terroriste Daech, rapporte l'agence Reuters.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Erdogan fait comprendre que la Turquie rejoindra la guerre en Syrie, si nécessaire
L'Arabie saoudite est prête à envoyer des troupes pour des opérations terrestres en Syrie, à condition que la coalition internationale les approuve, a déclaré jeudi le conseiller du ministre saoudien de la Défense Ahmed al-Assiri. Le conseiller a prévenu que cette question devrait faire l'objet d'une discussion au sommet de l'Otan prévu pour la semaine prochaine. Le journal britannique Guardian ne précise toutefois pas le nombre des militaires saoudiens impliqués, mais constate que Riyad pourrait en acheminer quelques milliers vers la Syrie.

"Des discussions sont en cours concernant un déploiement de troupes au sol ou de forces spéciales pour des opérations contre l'EI de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, et le Royaume d'Arabie saoudite se déclare prêt à mettre à disposition les Forces spéciales saoudiennes pour ces opérations dans l'éventualité de leur réalisation", a indiqué Abdel al-Joubeir après une rencontre avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Le 15 décembre 2015, l'Arabie saoudite a annoncé la création d'une Coalition islamique antiterroriste qui comprendra 34 pays. Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a précisé plus tard que les membres de l'alliance se partageraient des informations, mais pourraient aussi entraîner et armer des détachements militaires si nécessaire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала