Croisade suisse contre l’écornage et pour la dignité des animaux d’élevage

Un agriculteur suisse recueille des signatures pour son initiative sur la protection des animaux d'élevage.

En Suisse, un agriculteur du canton des Grisons, Armin Capaul, a déclaré qu'il avait recueilli plus de 100.000 signatures pour l'initiative intitulée "pour la dignité des animaux de rente agricole", rapporte The Local. Le militant espère que, dans un avenir proche, cette question sera soumise à un référendum.

la récolte de blé - Sputnik France
Pétrole, armes… et blé! Le nouveau fer de lance des exportations russes

Actuellement, 75% des signatures ont déjà été vérifiées et validées. La collecte des signatures continuera tout au long du mois de février.

Le but de cette initiative sur la protection du bétail est d'obtenir une aide financière pour les propriétaires de vaches à cornes, de taureaux, de chèvres et de boucs dans le canton des Grisons. 

Actuellement, la loi ne prévoit pas de financements et M.Capaul affirme que les propriétaires du bétail font face à des dépenses supplémentaires.

Le fait est qu'en Suisse, 90% des vaches n'ont pas de cornes. Les agriculteurs pratiquent l'écornage afin que les animaux ne blessent personne. De plus, ces mesures diminuent les dépenses d'entretien du bétail. En effet, l'élevage de vaches à cornes exige des fourrières plus spacieuses avec des conditions particulières. Néanmoins, certains agriculteurs préfèrent ne pas priver les bêtes de leurs cornes.

L'initiative de M.Capaul a reçu l'appui de nombreux défenseurs des animaux et de l'Association des petites et grandes exploitations agricoles. Elle a également été soutenue par des associations comme Bio Suisse et ProSpecieRara.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала