Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Tchèques pas assez martiaux au goût de l'Otan

© Flickr / 7th Army Joint Multinational Training CommandA soldier from the Czech Army’s 1st Platoon, Field Artillery, awaits further instructions and takes a knee, while training during exercise Combined Resolve 2013 at the Hohenfels Training Area at Hohenfels, Germany, Nov. 20, 2013.
A soldier from the Czech Army’s 1st Platoon, Field Artillery, awaits further instructions and takes a knee, while training during exercise Combined Resolve 2013 at the Hohenfels Training Area at Hohenfels, Germany, Nov. 20, 2013. - Sputnik France
S'abonner
Les dirigeants de l'alliance atlantique ont critiqué l'état de l'armée tchèque. Selon le site d'information tchèque E15.cz les alliés ne sont pas satisfaits du montant du budget militaire de la République tchèque.

"La République tchèque apportera une contribution moins importante que prévue, ce qui devra être compensé par d'autres alliés", signale un rapport du Comité de la politique et des plans de défense de l'Otan cité par E15.cz.

Les experts otanais déplorent que les effectifs des unités principales de l'armée tchèque ne soient pas complets. L'Otan souligne que la situation impose une mobilisation particulière des forces armées, ce qui n'est pas le cas de l'armée tchèque.

En outre, les alliés de l'Otan ne sont pas satisfaits des investissements budgétaires dans les forces armées car le gouvernement tchèque lésine sur les finances destinées à l'achat de matériels de guerre: au lieu de 20% du budget de la défense promis, il n'en a débloqué que 10% environ.

M1A1 Abrams tank - Sputnik France
Convoi de l’Otan en République tchèque: Tanks? No, thanks!
Les experts jugent cependant positif l'engagement du gouvernement tchèque de porter les dépenses militaires à 1,4% du PIB d'ici 2020.

Selon le porte-parole du ministère tchèque de la Défense Jan Pejsek, la critique de l'Otan tient à la réduction du budget militaire intervenue au cours de ces dernières années.

"Il est positif que l'Alliance atlantique a apprécié notre volonté d'augmenter le budget de défense et d'adopter des dispositions revêtant une importance conceptuelle. Ces deux facteurs pourraient influer sur l'appréciation ultérieure de notre activité", a déclaré M. Pejsek, commentant le rapport du comité otanais. 


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала