Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quand un appel sur Twitter prévient une rébellion de chats

© Flickr / rahen zLes chats de l'île japonais d'Aoshima
Les chats de l'île japonais d'Aoshima - Sputnik France
S'abonner
Après que les résidents d'une île japonaise ont posé un appel sur Twitter pour se faire livrer de la nourriture pour chat, on leur en a envoyé tant qu'ils ne peuvent plus la stocker.

Sur l'île japonaise d'Aoshima, également connu comme l'"île des chats", les chats sont plus nombreux que les gens en proportion de 6/1. On peut s'imaginer l'horreur éprouvé par la population humaine quand l'approvisionnement alimentaire a été suspendu à cause du mauvais temps. Afin de prévenir une mutinerie féline, le gardien des chats a appelé les internautes à envoyer de la nourriture pour chat.

"Envoyez, s'il vous plaît, de la nourriture pour chat. Nous sommes en constant manque de nourriture", disait le Tweet du gardien des chats."Comprenez, s'il vous plaît, notre situation. Il n'y a pas de magasins où acheter de la nourriture ici, sur Aoshima. Il n'y a pas non plus de machines distributrices. Nos résidents pourvoient à leurs besoins en allant au Japon par bateau. Toutefois, il vente beaucoup en hiver et le service des bateaux est souvent suspendu".

Quelques jours plus tard, l'île a été submergée de donations:

"Aujourd'hui, je me dirige vers Aoshima. Plus de 40 colis doivent être livrés. Merci infiniment à tous pour l'approvisionnement"

Enthousiasme qui a très vite tourné à la mini-panique…

"Arrêtez, s'il vous plaît, l'approvisionnement (nourriture pour chat) sur Aoshima. Nous avons reçu beaucoup plus que ce que nous attendions, et il n'y a plus de salles de stockage. Tout ira bien jusqu'en avril. Nous vous remercions tous beaucoup. Wow, les chats d'Aoshima sont extrêmement populaires!"

"Merci pour toutes vos fournitures. Nous ne pouvons plus stocker la pâtée pour chat dans l'aire de stockage, aussi nous la mettons dans la salle d'attente. Vu la situation actuelle, nous avons assez de nourriture pour durer jusqu'à la fin mars, n'envoyez plus rien, s'il vous plaît pour le moment".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала