Le mystère des "cercles de fées" enfin dévoilé?

Outre la Namibie, de mystérieux cercles privés de végétation ont été découverts en Australie.

Les "cercles de fées" visibles en Namibie, dans le sud de l'Afrique, restent l'un des plus grands mystères de la biologie. Cependant, les scientifiques ont probablement levé ce secret, selon un article publié dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences.

​Il s'agit de petites aires circulaires et énigmatiques sans végétation et aux dimensions similaires, formées dans des régions arides. Le week-end dernier, des "cercles de fées" ont également été retrouvés près de la ville minière de Newman, en Australie occidentale. Ils recouvrent une zone d'environ 1 000 kilomètres carrés.

L'océan, cet abîme de mystères... - Sputnik France
L'océan, cet abîme de mystères...
Selon une légende africaine, ces cercles seraient les traces de pas des dieux ou du souffle de dragons souterrains. Les scientifiques y voient plutôt la conséquence d'autres phénomènes: radioactivité, pluies de météorites, sol toxique, remontées de gaz ou même présence de certaines espèces de termites. Le centre du cercle est dénué de végétation alors que les bords sont entourés par des petites herbes, qui ressemblent à de petites fées réunies en cercle.

​Stephan Getzin, scientifique australien spécialisé dans l'environnement, a étudié avec ses collègues les "cercles de fées" en Australie. D'après lui, les analyses du sol ont "révélé de forts contrastes en termes d'infiltration en eau entre les zones de végétation et celles avec du sol dur". Les zones avec des plantes permettraient ainsi de refroidir la surface, de sorte que l'eau puisse pénétrer plus loin dans le sol permettant ainsi aux plantes de se développer.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала