Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un groupe de chasseurs russes Su-25 quitte la Syrie

© Sputnik . Ramil Sitnikov / Aller dans la banque de photosSu-30
Su-30 - Sputnik France
S'abonner
Dans le cadre du retrait des militaires russes de Syrie, un groupe de chasseurs Su-25, avec à sa tête un avion de transport militaire Il-76, a quitté ce matin la base militaire de Hmeimim afin de se diriger vers leurs lieux de déploiement permanents situés en Russie, a déclaré le ministère russe de la Défense.

Plus tôt ce matin, le ministère annoncé les préparatifs du retrait d'un nouveau groupe d'appareils militaires depuis le territoire syrien vers des terrains d'aviation basés en Russie.

"Au cas où la distance à parcourir dépasserait cinq mille kilomètres, les avions feraient escale dans des aérodromes de Russie afin de se ravitailler en carburant et d'être soumis à une révision technique de routine. Chaque groupe sera suivi par un avion Su-25 ou Il-76", a précisé le ministère.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné lundi de commencer le retrait de la majeure partie des militaires russes déployés en Syrie à partir du 15 mars.

"Les militaires russes ont accompli leur mission en Syrie et inversé la tendance dans la lutte contre le terrorisme international", a déclaré lundi le président russe Vladimir Poutine lors d'une rencontre avec les ministres russes de la Défense et des Affaires étrangères Sergueï Choïgou et Sergueï Lavrov.

Membres du groupe Al-Nosra - Sputnik France
Après le retrait russe, Al-Nosra annonce une offensive en Syrie d'ici 48 heures
Toutefois, les "points de déploiement de forces russes — à la base navale syrienne de Tartous et à l'aérodrome de Hmeimim — fonctionneront au même rythme. Ils doivent être bien protégés", a ajouté le chef suprême des Armées russes.

L'opération antiterroriste réalisée par la Russie en Syrie a contribué à la création de conditions favorables pour le processus de paix dans ce pays, a pour sa part déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

Le président Poutine s'est entretenu lundi par téléphone avec son homologue syrien Bachar el-Assad pour l'informer de sa décision d'entamer le retrait des militaires russes de Syrie. M.Assad a remercié Moscou pour son assistance dans la lutte contre le terrorisme et son aide humanitaire, rapporte le service de presse du Kremlin.

Встреча президента РФ В. Путина с королем Марокко Мухаммедом VI - Sputnik France
La Russie ne se retire pas de Syrie pour plaire à qui que ce soit
Au cours de l'opération en Syrie, entamée le 30 septembre 2015, l'aviation russe a effectué près de 9.000 vols et détruit des dizaines de milliers de sites de Daech et d'autres groupes extrémistes.

Grâce à l'assistance russe, les troupes gouvernementales syriennes ont réussi à reprendre aux terroristes plus de 10.000 kilomètres carrés de territoire, y compris des localités d'importance stratégique. La plupart des provinces de Hama et de Homs ont été libérées des extrémistes. La ville d'Alep, deuxième ville de Syrie, a été encerclée. Les terroristes ne peuvent donc plus y livrer des armes et du renfort.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала