Ne jamais baisser les bras! Ce coureur de 250 kg donne envie de faire l'impossible

© Facebook / Derek MitchellDerek Mitchell
Derek Mitchell - Sputnik France
Tout le monde n'arrive pas à se décider à faire un marathon, ainsi il y a encore quelques années l'Américain Derek Mitchell appartenait à ce genre de personne. Mais un jour son poids a atteint la barre critique de 280 kilogrammes, et il a compris qu'il était temps de changer de vie.
Yoga - Sputnik France
Pourquoi le sport ne nous fait pas maigrir

Il y a cinq ans, une tumeur de l'hypophyse, une glande située dans le crane qui assure le métabolisme, a été diagnostiquée à Derek, un habitant du Kansas. Par la suite, son poids n'a cessé d'augmenter. Les docteurs lui ont prescrit des tas de médicaments et Derek se rassurait en se faisant la promesse qu'au moment où il sentirait leurs effets positifs il commencerait à faire du sport, lit-on dans The Daily Mail.

Mais lorsque son poids est monté à 280 kilogrammes en novembre 2014, Derek a dû reconnaître qu'il fallait entreprendre quelque chose, non pas dans l'avenir, mais sur-le-champ.

Ainsi, Derek a renoncé à l'eau gazeuse, a inclus beaucoup de protéine dans son alimentation et a essayé de mener une vie saine. Ses entrainements se limitaient, à cause de son poids, à faire de la marche: il marchait et marchait autant qu'il pouvait. En 2015, sa sœur lui a proposé de l'inscrire à une course…

Cette même année, Derek a participé à sa première course. Derek était au maximum de ses capacités, mais tout le monde l'encourageait, et, à l'issue de la course, il a été invité à bien d'autres évènements à travers le pays. Derek a commencé à voir un entraineur personnel.

En 2015, Derek a pris part à 20 courses de cinq kilomètres et a perdu 30 kilogrammes. Depuis le début de l'année 2016, il a fait sept courses et n'entend pas s'arrêter avant d'en faire 30.

L'histoire de Derek a inspiré de nombreuses autres personnes ayant des problèmes de poids, elle les a poussées à croire en eux et à commencer, pas à pas, à changer de vie.

"Il est important qu'on ne renonce jamais à son but", estime Derek. "Tu peux aller jusqu'au croisement? Vas-y! Dans quelques jours, tu pourras aller plus loin. Et plus loin encore".

Rien de difficile: la clé du succès est de ne jamais baisser les bras.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала