Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un ministre belge dénonce l'échec de la politique d'intégration

© AP Photo / Geert Vanden WijngaertBelgian flag
Belgian flag - Sputnik France
S'abonner
Le danger émanant de la radicalisation des jeunes issus de la troisième ou quatrième génération d'immigrés s'est enraciné beaucoup trop profondément dans certains quartiers, la Belgique "ayant ignoré pendant plusieurs années les signaux d'alarme", selon le ministre belge de l'Intérieur.

La politique d'intégration des immigrés en Belgique s'est soldée par un échec, a déclaré le ministre belge de l'Intérieur Jan Jambon dans une interview accordée au quotidien flamand De Standaard.

"Il s'agit d'un vrai problème", a indiqué le ministre. Pour appuyer ce constat, il a annoncé qu'"une grande partie de la communauté musulmane a dansé en apprenant les nouvelles sur les attentats".

Le ministre a ajouté qu'"ils (des musulmans) ont jeté des pierres et des bouteilles contre les policiers et les journalistes lors de l'arrestation de Salah Abdeslam".

"On peut arrêter, isoler les terroristes de la société. Mais ils ne sont qu'un ulcère sous lequel se trouve une tumeur cancéreuse dont le traitement est beaucoup plus difficile. Nous pouvons nous en charger, mais le succès ne viendra pas en l'espace de quelques jours", a expliqué le responsable en exhortant à surmonter le politiquement correct et à appeler les choses par leurs vrais noms. 

A police officer stands guard at the entrance of a building in Avenue des Cerisiers - Kerselarenlaan in Schaerbeek - Schaarbeek district in Brussels on March 25, 2016 where the Belgian police had a part of an anti-terrorist operation linked to Brussels attacks of March 22. - Sputnik France
La Belgique ne laissera pas les terroristes dormir tranquilles

Selon lui, le danger émanant de la radicalisation des jeunes issus de la troisième ou quatrième génération d'immigrés s'est enraciné beaucoup trop profondément dans certains quartiers, la Belgique "ayant ignoré pendant plusieurs années les signaux d'alarme".

Jan Jambon a provoqué une polémique dans son pays en promettant de "nettoyer Molenbeek" lorsqu'il s'est  avéré que plusieurs membres du groupe terroriste auteur des attentats du 13 novembre à Paris étaient originaires de  ce quartier. De fait, Molenbeek possède aujourd'hui la sulfureuse réputation d'être le principal foyer djihadiste en Europe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала