Des arbres branchés qui se mettent à twitter

Vous abonneriez-vous au compte Twitter d'un arbre qui vous informerait régulièrement sur son état et, qui sait, sur ses pensées végétales?

Des chercheurs de l'institut de recherche sur les plantes de l'Université de Gand, dans le nord-ouest de la Belgique, ont décidé de connecter des arbres de sorte à ce qu'ils puissent communiquer avec les gens par le biais de Twitter. 

​Ainsi, il s'est avéré que les arbres pouvaient twitter, et ce, grâce à des capteurs spéciaux installés sur leur tronc. Ils émettent ainsi des signaux spéciaux qui sont ensuite convertis en messages et finalement envoyés sous forme de tweets, a expliqué, dans une interview accordée à Sputnik, la professeure d'écologie végétale à l'Université de Gand, Kathy Steppe.

​Cependant, il ne s'agit pas de communication au sens où on l'entend habituellement, mais d'interprétation des signaux du capteur. Les scientifiques peuvent ainsi mesurer l'écoulement de la sève, calculer la quantité d'eau consommée par la plante, car en fin de journée l'arbre twittera ce qu'il a "bu" et de combien il a cru pendant ces 24 heures.

Un tel projet permettrait non seulement d'apprendre si la plante est malade ou non, mais les arbres pourront également livrer des informations, par exemple, sur l'état des changements climatiques.

​Pour l'heure, on peut trouver des arbres "connectés" en Belgique et à Brandebourg, land de l'est allemand. Les fondateurs du projet envisagent d'en créer un grand réseau partout en Europe.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала