Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Danemark: la police au service des archéologues pour élucider un incendie du Xe siècle

© Wikipedia / Danskebjerge Aerial view of Borrering. Post-edited satellite photo.
Aerial view of Borrering. Post-edited satellite photo. - Sputnik France
S'abonner
Une équipe d'archéologues danois a fait appel à la police pour établir les causes d'un incendie qui s'est produit au Xe siècle dans la forteresse de Borgring, sur l'île de Seeland.

Vikings - Sputnik France
Une tombe de Vikings nobles découverte au Danemark
Cette forteresse viking découverte en 2014 près de la ville de Køge aurait été érigée autour de 980 pendant le règne du roi Harald Ier (plus connu sous son surnom de "Harald à la dent bleue"). Selon certaines hypothèses, il s'agirait même de la dernière forteresse construite par le monarque danois, dont le règne a marqué l'histoire pour avoir réuni le Danemark et la Norvège.

Pendant les fouilles, les archéologues ont découvert des bûches de chêne carbonisées provenant d'un portail, ce qui semble indiquer que la forteresse aurait été dévastée par un important incendie. La police a été appelée pour aider à en déterminer les détails. Les experts supposent que la forteresse aurait pu être incendiée lors d'une rébellion contre Harald Ier dirigée par son fils — Sven "à la barbe fourchue".

Vikings - Sputnik France
Le plus grand trésor des Vikings jamais connu découvert au Danemark
Les criminalistes devront d'abord reconstituer la chronologie des événements puis vérifier la version de l'incendie. Il est possible qu'au moment de ce dernier, la construction de la forteresse n'était pas encore terminée. La réponse à cette question devrait être apportée par les experts. Les résultats obtenus pourraient même faire lumière sur le sort d'Harald à la dent bleue. Selon une version, il serait mort dans la bataille de Borgring, selon une autre il aurait fui à Jomsborg où il aurait ensuite trouvé la mort.

Il est également prévu de réaliser une analyse dendrochronologique du bois découvert, ce qui aidera à établir plus exactement la date de construction de la forteresse.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала