Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attaque d'Istanbul: l'organisateur présumé protégé par la CEDH

S'abonner
Le 29 juin dernier, trois kamikazes ont attaqué l'aéroport Atatürk d'Istanbul, faisant 44 morts et 239 blessés. Les médias turcs affirment que l'attentat a été orchestré par Ahmed Tchataïev, originaire de la Tchétchénie.

Aéroport Atatürk d'Istanbul - Sputnik France
Onze Russes arrêtés en Turquie après l'attentat contre l'aéroport d'Istanbul
Visé par un avis de recherche depuis 2008 et interpellé à plusieurs reprises dans différents pays européens, Ahmed Tchataïev n'a jamais été extradé vers la Russie. L'intéressé avait été arrêté lors de la Seconde guerre de Tchétchénie (1999-2000) pour participation à un groupe armé, mais évité une peine de prison et s'est installé en Autriche où il avait obtenu le statut de réfugié politique.

En mars 2008, il a été arrêté avec d'autres ressortissants tchétchènes dans la ville suédoise de Trelleborg en possession de fusils Kalachnikov, de munitions et d'explosifs. Après avoir passé un an dans une prison suédoise, Tchataïev s'est rendu en Ukraine où il a été de nouveau interpellé.

Le ministère ukrainien de l'Intérieur a alors déclaré que des informations relatives à des affaires de terrorisme avaient été retrouvées dans son téléphone. Moscou a demandé l'extradition de Tchataïev, mais la Cour européenne des droits de l'homme a bloqué sa remise en Russie, jugeant qu'il ne pourrait pas y bénéficier d'un procès équitable.

La Turquie bloque les réseaux sociaux après l'attentat d'Istanbul - Sputnik France
La Turquie bloque les réseaux sociaux après l'attentat d'Istanbul
En 2011, Ahmed Tchataïev a été de nouveau arrêté à la frontière entre la Bulgarie et la Turquie. Mais son statut le protège à nouveau, et son extradition vers la Russie a une fois de plus été refusée.

Ensuite, en septembre 2012, il a été arrêté en Géorgie lors d'une opération des forces spéciales avant d'être inculpé pour détention d'armes et libéré sous caution. De la Géorgie il s'est rendu en Syrie où il était chargé, selon Moscou, de la formation des djihadistes russophones de Daech.

La semaine dernière, l'agence de presse turque Dogan a rapporté qu'onze ressortissants russes avaient été interpellés dans le cadre de l'enquête sur l'attaque terroriste contre l'aéroport Atatürk.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала