Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’art de l’embarras, des politiciens connus dans des situations gênantes

© REUTERS / Kevin LamarqueGeorge W. Bush danse lors d'un service commémoratif pour cinq policiers tués dans une attaque de sniper à Dallas, Texas 12 Juillet, 2016.
George W. Bush danse lors d'un service commémoratif pour cinq policiers tués dans une attaque de sniper à Dallas, Texas 12 Juillet, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Les célèbres politiciens tombent souvent sur des situations drôles, des pièges les attendent partout, un microphone allumé ou une caméra inaperçue peuvent en quelques heures faire des dirigeants mondiaux des objets de moqueries.

La raison de cet article a été le comportement scandaleux de l'ex-président américain George W. Bush.

L'ancien président américain George W. Bush, tenant Michelle Obama par la main, s'est soudainement mis à danser lors des funérailles des policiers morts à Dallas.

Le comportement inapproprié de M.Bush a suscité une vague de critiques sur les réseaux sociaux. Les uns l'accusaient de blasphème tandis que les autres ont trouvé cette conduite plutôt amusante.

Lors des funérailles de Nelson Mandela en 2013, Barack Obama, David Cameron et la première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt avaient jugé nécessaire de faire un selfie en pleine cérémonie. Ils n’avaient eux-aussi pas l’air triste.

© AFP 2021 Roberto SchmidtLe président US Barack Obama, le premier-ministre britannique David Cameron et le premier-ministre danoise Helle Thorning Schmidt font une selfie en pleine cérémonie d'àdieu des funérailles de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, Johannesburg, le 10 décembre 2013
Le président US Barack Obama, le premier-ministre britannique David Cameron et le premier-ministre danoise Helle Thorning Schmidt font une selfie en pleine cérémonie d'àdieu des funérailles de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, Johannesburg, le 10 décembre 2013     - Sputnik France
Le président US Barack Obama, le premier-ministre britannique David Cameron et le premier-ministre danoise Helle Thorning Schmidt font une selfie en pleine cérémonie d'àdieu des funérailles de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, Johannesburg, le 10 décembre 2013

Le président ukrainien Piotr Porochenko s’était mis à rire pendant une prière funèbre pour les victimes de l’Euromaïdan.

La chancelière allemande Angela Merkel ne tombe pas souvent sur des situations embarrassantes, cependant elle n’a pas pu les éviter complètement. Cette politicienne allemande, originaire de l’Allemagne de l'Est, qui a appris le russe, a essayé de trouver Berlin sur le territoire russe. Lorsque l’on a indiqué à la chancelière fédérale où se trouvait la capitale allemande, elle a été étonnée de découvrir que la Russie était si près des frontières allemandes.

A l’opposé, François Hollande, lors de son quinquennat, a été maintes fois une source de situations rigolotes. Par exemple, le président de la République française, exprimant ses condoléances au sujet de la mort de 10 Japonais en Algérie, tués par des terroristes, s’est adressé au "peuple chinois".

Le désormais ancien premier ministre britannique David Cameron a été l’objet de moqueries plus d'une fois. Lors d’un dîner officiel, M. Cameron s’est permis de taper l’un de ses ministres. Se faisant, il a immédiatement enflammé l’Internet.

Le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker a décidé de faire une blague lors d'une conférence de presse et a qualifié le premier ministre hongrois, Viktor Orban, de "dictateur", en le giflant au visage. Cependant, cette blague n’a pas été tellement appréciée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала