Elle a retrouvé l'homme qui l'a sauvée il y a 22 ans

C'est l'histoire d'un homme noir ayant retrouvé et sauvé une enfant blanche abandonnée par sa mère et qui a même essayé de l'adopter. Une histoire d'amour avec une fin heureuse…

Hope et Anja Ringgren Lovén - Sputnik France
Fin du calvaire d’un "bébé-sorcier" nigérian
Kiren Sheikh n'était âgée que de quelques heures lorsqu'elle a été abandonnée par sa mère. Celle-ci a mis au monde la petite fille à la suite d’un viol. Lorsqu’en 1994, Kiren est née à Londres, sa mère l'a mise dans un sac qu'elle a ensuite déposé dans une cabine téléphonique. Elle a ensuite appelé "Les samaritains" pour qu'ils prennent soin du nouveau-né. Mais un autre "Samaritain" les a devancés…    

​C'est Joe Campbell, qui n'avait à l'époque que 30 ans, qui a trouvé le sac avec l'enfant qu'il a d'abord pris pour un paquet de chips. Quand il a compris qu'il avait trouvé un enfant, il en a informé les autorités et a plus tard proposé de l'adopter. Et même si sa demande a été rejetée car il n'était pas marié, il n'a jamais oublié la petite fille.

Il lui a envoyé des cadeaux et des cartes d'anniversaire pendant les cinq premières années de sa vie, mais ensuite les services sociaux lui ont demandé de rompre toutes les relations. La seule chose à laquelle il a été autorisé, c'était une dernière photo avec sa petite Kiren.

Récemment, un collègue de Joe Campbell lui a montré un article du journal Metro  parlant d'une jeune femme qui recherchait un certain John ou Joe Campbell. Ayant rapidement compris de qui il s’agissait, il a contacté la femme et ils se sont retrouvés dans le bureau londonien de Metro.

"C'est formidable que j'aie pu le retrouver. C’est mon héros", a alors déclaré la jeune femme.

​Good to see Kiran Sheikh and Joe Campbell on breakfast TV. Fabulous Metro story, told in full on page 3 today. pic.twitter.com/na2qpdm70x

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала