Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pas touche à mon ordi, mon fils est un hacker!

S'abonner
Un hacker a réussi à infecter l'ordinateur de cybercriminels qui avaient tenté de pirater l'ordinateur de ses parents, ce qui a paralysé leur activité.

Le hacker Ivan Kwiatkowski a puni les voleurs qui avaient tenté de pirater l'ordinateur de ses parents, rapporte The Business Insider. 

Les hackers - Sputnik France
Les logiciels des hackers du renseignement US aux enchères: adjugé, vendu!
M.Kwiatkowski a décrit le schéma utilisé par les hackers afin d'extorquer de l'argent. Dans un navigateur installé sur l'ordinateur de ses parents apparaissait une page indiquant que le système était infecté par le virus Zeus. Ensuite, la page renvoyait les utilisateurs vers une page fausse d’"assistance technique". 

Sur cette page, les hackers proposaient d'acheter un logiciel capable de supprimer le soi-disant virus qui en réalité n'existait pas. Les hackers espéraient que les utilisateurs naïfs leur verseraient de l'argent. 

Quand M.Kwiatkowski a pris connaissance des tentatives des cybercriminels, il a décidé de les punir. Il a installé un simulateur de Windows XP, afin d’empêcher les malfaiteurs d’avoir accès aux vraies données, et fait semblant d'avoir cru à la contamination de l'ordinateur de ses parents. 

Hackers - Sputnik France
Les plus grandes banques américaines s'allient contre les hackers

Ensuite, les hackers lui ont proposé d'installer une application visant en réalité à bloquer son ordinateur, dans l’objectif de prouver l'existence du virus et de justifier la nécessité d'acheter un "antivirus". En réalité, ils envisageaient d'obtenir les données de sa carte de crédit. 

Au moment du paiement M.Kwiatkowski, leur a transférés de fausses données, ce qui a provoqué une erreur de paiement. Ensuite, il a proposé à "l'assistance technique" d'envoyer une photo de sa "carte". Il a créé un fichier contaminé, l'a baptisé "Photo" et l'a envoyé aux hackers qui sont tombés dans le piège et l'ont ouvert, ce qui a paralysé leur activité.

Ivan Kwiatkowski estime que si tout le monde prend connaissance d'un tel schéma de fraude, les hackers ne pourront plus tromper les utilisateurs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала