Un convoi de l'EI utilise un bouclier humain pour quitter Manbij

Les Forces démocratiques syriennes ont publié des photos aériennes montrant des terroristes de Daech quittant la ville syrienne de Manbij en utilisant des civils comme bouclier humain.

Les photos, faites le 12 août, montrent une centaine de voitures en fuite.

Selon les Forces démocratiques syriennes (FDS), les rebelles, y compris les Kurdes syriens, ne tentaient pas d'arrêter le convoi ou de l'empêcher d'avancer, car chaque voiture contenait des civils. Le convoi se serait dirigé de la ville de Manbij vers la frontière turque.

Après avoir appris que Daech ne sera pas capable de conserver le contrôle de la ville, entre 100 et 200 djihadistes ont organisé un convoi en plaçant dans chaque voiture des otages, a déclaré le porte-parole de la coalition Chris Garver.

Abdulaziz Younus, porte-parole des Forces déocratiques syriennes - Sputnik France
Syrie: reprise à Daech, la ville de Manbij reprend une vie normale
La ville de Manbij, située au nord de la ville syrienne d'Alep, reprend peu à peu la vie normale après avoir été reprise aux djihadistes de Daech, a déclaré le porte-parole des FDS Abdulaziz Yunus dans une interview accordée à l'agence Sputnik. La ville a été libérée après une offensive de 10 semaines lancée par les FBS avec l'appui de la coalition internationale.

La ville de Manbij, située près de la frontière turque, est un point de transit important en direction de Raqqa, le fief du groupe terroriste Etat islamique (Daech) en Syrie.

Les rebelles des FDS ont entamé, le 1er juin, une offensive contre les positions de Daech dans le nord de la Syrie. Le but de l'opération: bloquer aux terroristes de Daech l'accès à la frontière turco-syrienne.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала