Les origines de la vie expliquées par des Lego et un lave-linge

Un Moscovite a illustré un mélange physico-chimique qui cherche à comprendre, modéliser et reproduire les origines de la vie sur Terre en lavant des Lego dans un lave-linge.

En 1941, le biologiste soviétique Alexandre Oparin a élaboré la théorie de la soupe primordiale. Il s'agit d'un scénario selon lequel les plus anciens systèmes génétiques d'autoréplication sont devenus plus complexes et se sont enveloppés dans un sac lipidique pour aboutir aux "protobiontes" ou "progénotes" à l'origine des cellules. Selon le biologiste, la première cellule serait sortie d'une soupe primordiale.

Lors d'une visite au musée "Djivye sistemy" (Systèmes vivants en russe), le Moscovite Alexandre a réussi à faire une expérience qui vise à illustrer la théorie, rapporte le site Geektimes. Si on place des briques Lego séparées dans un lave-linge, une heure plus tard, ils formeront des joints de deux, trois ou même quatre éléments.

"L'expérience vise à montrer que des composés complexes et la vie en général auraient pu naître dans la soupe primordiale", explique-t-il.

Ce mobilier qui produit autant d’oxygène qu’une petite forêt - Sputnik France
Et si nos logements nous fournissaient un jour nourriture, électricité et oxygène?
Dans une expérience similaire, 222 pièces ont formé 26 composés de deux éléments, deux de trois éléments et deux de quatre éléments, ce qui fait 30% des pièces brutes.

Pour ceux qui désirent réaliser cette expérience à domicile, le musée conseille de laver les briques dans des chaussettes et utiliser plus de pièces plates car elles se rejoignent plus facilement.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала