Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Danemark impliqué dans les frappes contre l’armée syrienne

© AFP 2021 Mario LaportaF-16
F-16 - Sputnik France
S'abonner
Après l’Australie, un autre pays membre de la coalition internationale a confirmé sa participation aux frappes contre l’armée syrienne.

A-10 américain - Sputnik France
Les frappes US sur l'armée syrienne révèlent leurs vraies cibles
Deux chasseurs F-16 des forces aériennes danoises ont participé aux frappes contre les positions de l’armée syrienne près de la ville de Deir ez-Zor qui ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les soldats syriens, rapporte le service de presse des forces armées danoises.

« Deux F-16 ont été utilisés dans ces attaques aux côtés des avions d’autres pays. Les frappes ont été immédiatement interrompues après que la Russie a signalé la mort des militaires syriens », lit-on dans un communiqué.

Auparavant, l’Australie avait également déclaré que ses avions avaient participé à ces frappes.

Samedi, le ministère russe de la Défense a fait savoir que l'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis avait effectué quatre frappes contre les positions des militaires syriens. Les terroristes de Daech encerclés par l'armée syrienne près de la ville de Deir ez-Zor ont pu profiter de l'opération de la coalition.

Syrian army artillery soldiers in Idlib province in northwestern Syria. file photo - Sputnik France
Le cessez-le-feu n’est respecté que par l’armée syrienne, précise Moscou

Ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires.Les États-Unis ont confirmé avoir effectué les raids. Selon des porte-parole du Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l'opération immédiatement après avoir découvert l'erreur. L'administration de Barack Obama a présenté ses excuses formelles pour les pertes humaines causées par la frappe de samedi dans les rangs des troupes fidèles au président syrien Bachar el-Assad.

Suite à cet incident, Moscou a convoqué d'urgence une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu. Rappelons que l'attaque en question est survenue une semaine après l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie. Dans le cadre de l'application de ce dernier, une trêve a été instaurée sur l'ensemble du territoire syrien mardi à 19h00 heure locale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала