Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trois ans au fond du Baïkal: une caméra rendue à son propriétaire grâce à une photo

© Photo capture d`écran:YoutubeCet appareil photo a passé trois ans au fond du lac Baïkal
Cet appareil photo a passé trois ans au fond du lac Baïkal - Sputnik France
S'abonner
Quoi qu’on puisse en dire, il y a des fabricants qui produisent des choses bien. Certains appareils peuvent passer des années au fond d’un lac et fonctionner une fois repêchés… enfin presque.

Alekseï Vaskov, un habitant de la ville sibérienne d’Irkoutsk, pratique le plongeon depuis deux ans, et pendant ces deux années il a trouvé dans le lac Baïkal les objets les plus variées.

Sa dernière prise n’était pas comme les autres : un appareil photo. La quantité de vase qui le recouvrait indiquait qu’il était resté dans l’eau depuis plus d’un an.

Lac Baïkal - Sputnik France
Des cercles mystérieux repérés dans la glace du lac Baïkal
Un copain, Vladimir Kisliakov, lui aussi un plongeur, a examiné l’appareil et en a conclu qu’il était foutu, mais la carte mémoire et les images prises étaient restées, elles, intactes. La dernière photo datait de 2013.

Vladimir a alors décidé de retrouver le propriétaire de l’appareil. Sur une image, il y avait une fillette tenant un diplôme dans ses mains. La photo une fois agrandie, le nom de la fillette est devenu lisible, mais aussi celui du village qu’elle habitait, situé à 150 km d’Irkoutsk.

Des Russes sautent dans le lac Baïkal depuis un avion - Sputnik France
Des Russes sautent dans le lac Baïkal depuis un avion
Le reste était affaire de routine. Il a téléphoné d’abord dans ce village, où il avait de nombreux parents. L’un d’entre eux lui a donné l’adresse de la famille de la fillette. Ainsi, lors d’une visite de sa parenté, Vladimir est allé voir la fille et lui a rendu les restes de son appareil.

Et voilà la dernière vidéo filmée sur la caméra.

L’appareil était le jouet favori de la fillette. Après l’avoir perdu elle a longtemps pleuré et ses parents ont eu bien du mal à la consoler. En fin de compte, ils lui ont dit qu’ils avaient prêté l’appareil à des pêcheurs et que ceux-ci devraient le lui rendre prochainement.

Bref, les parents n’ont pas menti, bien qu’il ait fallu attendre trois ans et, entre-temps, acheter un nouvel appareil à leur fille qui rêve d’ailleurs de devenir un jour photographe.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала