«Washington ferme les yeux sur les attaques chimiques contre ses troupes»

© AFP 2022 PHILIPP GUELLANDarmes chimiques
armes chimiques - Sputnik Afrique
Apparemment, la destitution de Bachar el-Assad serait plus importante pour Washington que la sécurité de ses propres soldats…

Damascenes greet personnel of the Syrian Arab Army that liberated the Kuwayres air base in the Aleppo Province - Sputnik Afrique
Le Pentagone le reconnaît: Assad est plus fort qu’il y a un an
Les États-Unis passent délibérément sous silence les attaques chimiques contre leurs troupes déployées en Irak, le « sujet tabou » étant pour eux associé avant tout au président syrien Bachar el-Assad, affirme Mikhaïl Oulianov, le directeur du département pour la non-prolifération et le contrôle des armements au sein du ministère russe des Affaires étrangères.

« De toute évidence, ils (les États-Unis, ndlr) n'ont aucune intention de détourner l'attention de la communauté internationale du gouvernement syrien, quitte à fermer les yeux sur des crimes perpétrés par Daech », a fustigé M. Oulianov.

À l'en croire, Washington s'abstient délibérément de « mettre ce sujet en avant ».

« J'espère que les récents événements, notamment la dernière attaque chimique contre les troupes américaines, forceront Washington à adopter une position plus claire là-dessus», a-t-il conclu.

Secretary of State John Kerry testifies on Capitol Hill in Washington, Tuesday, Feb. 23, 2016. - Sputnik Afrique
Kerry veut interdire à l’aviation d’Assad de survoler l’opposition
Les terroristes de Daech ont recouru à plusieurs reprises aux armes chimiques à base de chlore en Irak et en Syrie pour attaquer les milices kurdes et l'armée irakienne.

La région d'Alep reste le théâtre de combats acharnés depuis plusieurs mois. Rappelons que la Russie et le gouvernement syrien ont lancé une opération humanitaire de grande envergure à Alep. Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a déjà ouvert plusieurs corridors humanitaires à l'intention des civils retenus en otage par les terroristes et des combattants ayant exprimé la volonté de déposer les armes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала