«Pas pour eux»: un hôtel allemand refuse d’accueillir des touristes israéliens

En Allemagne, les propriétaires d’une pension ont conseillé à des touristes israéliens d’annuler leur réservation. Un geste qui a immédiatement soulevé un tollé.

Or Sasson et Islam El Shehaby - Sputnik Afrique
Battu par un Israélien, il refuse de lui serrer la main
« Nous ne voulons pas d'hôtes d'Israël parce que nos appartements ne sont pas pour eux » (We Don't want have Guests from Israel. Because our appartments are Not for them). Voici un message pour le moins étrange qu'un groupe de touristes israéliens a reçu après avoir réservé des appartements dans la pension Mattenhof, située dans la ville allemande de Zell am Harmersbach (sud-ouest du pays). Les touristes ont été par ailleurs poliment invités à annuler sans frais leurs réservations. « Faites-le, s'il vous plaît », indiquait le message.

Il a suffi d'une capture d'écran du message controversé pour provoquer un tollé général.

Il s'agit là d'un malentendu, se sont empressés de déclarer les propriétaires de la pension. Sauf qu'une vague de contestation a déjà déferlé à travers tout le pays.

Le site de réservation Booking.com a immédiatement bloqué les Allemands qui ont refusé d'accueillir les Israéliens. « Nous n'acceptons pas la discrimination », a-t-on expliqué. Le village où se trouve la pension a éliminé l'établissement de la liste des hôtels et le bourgmestre Günther Pfundstein a convoqué les propriétaires pour demander des explications.

« Je suis horrifiée, je ne trouve pas de mots, c'est indignant », a écrit sur son compte Facebook Michaela Engelmeier, membre du Bundestag.

« Les familles israéliennes ne sont pas les bienvenues en Allemagne », a conclu de son côté le journal Jerusalem Times.

Or, la famille Schmider, propriétaire de la pension, a toute une autre explication du scandale. Le malentendu s'est produit à cause d'une erreur de traduction, affirment-ils. Cette fois-ci, c'était la mère de famille qui a répondu à la demande de réservation, et la femme ne parle pratiquement pas l'anglais.

Comme l'indique aujourd'hui l'avocat des propriétaires, ceux-ci voulaient seulement expliquer que les appartements séparés avaient tous été réservés pour le moment. Quant aux appartements situés dans le bâtiment principal, où il restait encore des places libres, ces derniers étaient destinés uniquement aux hôtes germanophones, et ce… afin d'éviter des malentendus causés par des barrières linguistiques.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала