Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le «seasteading», ou construire son île pour vivre librement

© Photo capture d`écran:YoutubeLe "seasteading", ou construire son île pour vivre librement
Le seasteading, ou construire son île pour vivre librement - Sputnik France
S'abonner
Cette utopie est devenue une entreprise lucrative grâce à des entrepreneurs de la Silicon Valley.

On savait déjà que les partisans du seasteading construisaient des modèles de sociétés libres sur des plateformes pétrolières et des navires désaffectés, jusqu'à l'arrivée de visionnaires au portefeuille bien rempli. Peter Thiel et Patri Friedman ont créé en 2008 l'Institut Seasteading et ont investi quelques millions de dollars dans les îles flottantes.

Au départ, ce projet était perçu comme une lubie mais les premières parcelles de terrain mobiles feront manifestement leur apparition en 2017 déjà. La Polynésie française a donné son accord à la construction près de ses côtes de quelques îles d'essai. Ces plateformes mesurant la moitié d'un terrain de football peuvent accueillir jusqu'à 30 personnes, peuvent se raccorder et se dissocier si ses habitants décidaient de partir dans une navigation encore plus libre.

En cas de succès, la chaîne d'îles artificielles grandira. Mais la liberté a un prix: les plateformes d'essai valent 30 millions de dollars.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала