Ce Libanais confie avoir remis trois valises d'argent de Kadhafi à Sarkozy

© AP Photo / Michel EulerNicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi
Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi - Sputnik France
L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a confié avoir remis «trois malles pleines d'argent» à Nicolas Sarkozy pour sa campagne électorale. C'est le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi qui aurait alors envoyé ces trois malles comprenant cinq millions d'euros à l'ancien président français.

Dans un entretien filmé avec le journal Mediapart, Ziad Takieddine, l'homme qui a introduit Nicolas Sarkozy auprès de Mouammar Kadhafi, avoue avoir apporté au ministère français de l'Intérieur, fin 2006 et début 2007, trois valises d'argent liquide préparées par le régime libyen, pour un montant total de cinq millions d'euros.

Hollande et al-Sarraj à l’Élysée - Sputnik France
France – Libye : poignée de main pré-électorale entre Hollande et al-Sarraj à l’Élysée
L'ancien intermédiaire entre la Libye et la France avait auparavant indiqué que le régime de Mouammar Kadhafi avait financé la campagne électorale de l'ex-président français Nicolas Sarkozy.

Aujourd'hui, l'homme d'affaire libanais dévoile les détails du transfert de l'argent. Selon lui, il a effectué trois voyages de Tripoli à Paris avec la compagnie aérienne Afriqiyah et, chaque fois, il portait une valise pleine d'argent. Du côté libyen, c'est Abdullah Senussi, proche de Mouammar Kadhafi, qui était responsable de l'envoi de l'argent.

M. Takieddine affirme que lorsqu'on lui a demandé d'agir à titre d'intermédiaire, il a exprimé ses préoccupations au sujet d'une arrestation possible en France.

« Ne vous inquiétez pas, tous les services nécessaires ont été avertis. Vous allez juste pour remettre les valises à Guéant (alors directeur de campagne de M. Sarkozy, ndlr) », a rassuré M. Senussi.

Selon M. Takieddine, M. Guéant a reçu deux valises d'argent dans son bureau. Les réunions étaient courtes et presque silencieuses.

« Il est resté à son bureau. Nous avons parlé un peu, il a vu où j'avais laissé les valises », a déclaré l'homme d'affaires.

Nicolas Sarkozy - Sputnik France
Sarkozy mis en examen pour sa présidentielle de 2012
D'après lui, la troisième valise a été remise en main propre à Nicolas Sarkozy dans son appartement privé. M. Sarkozy était parfaitement au courant du contenu des valises, a ajouté M. Takieddine.

Les rumeurs sur le financement de M. Sarkozy par M. Kadhafi remontent au mois de mars 2011. La déclaration a alors été faite par le fils de Kadhafi Seil al-Islam, selon lequel Nicolas Sarkozy avait reçu de la part de la famille 50 millions d'euros. Un an plus tard, en mars 2012, le journal Mediapart a publié un document confirmant ces données. M. Sarkozy a pourtant nié toutes les accusations.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала