Erdogan se dit «déçu» des États-Unis

© AP Photo / Emrah Gurelprésident turc Recep Tayyip Erdogan
président turc Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Le président turc Recep Tayyip Erdogan accuse le président américain sortant Barack Obama et le vice-président des États-Unis Joe Biden de ne pas avoir pris au sérieux la guerre battant actuellement son plein en Syrie.

Edward Snowden - Sputnik France
«Personne n'a expliqué à Joe Biden ce que signifie l'expression "opération secrète"»
Dans une interview accordée à la chaîne CBS, le président turc a déclaré que la guerre qui se poursuivait en Syrie avait mis en danger la frontière sud de la Turquie, contrecarré les capacités défensives turques et amené en Turquie presque trois millions de réfugiés en provenance de Syrie.

« Nous réagissons à tous ces problèmes. Nous en avons débattu avec le président Obama et le vice-président Biden. Nos collègues américains n'ont pas été à la hauteur pour gérer la situation et ne l'ont pas prise au sérieux. Il est assez regrettable pour nous de le constater », a fustigé le président turc, tout en soulignant qu'il était « déçu » de la position qu'avaient adopté les États-Unis vis-à-vis de la Syrie.

Il a particulièrement insisté sur le fait que les États-Unis s'abstenaient toujours de remettre à la Turquie l'ex-prédicateur Fethullah Gülen qui aurait joué, selon Ankara, un rôle clé dans la tentative de putsch de juillet.

Drapeaux de Turquie et de l'Union Européenne - Sputnik France
Juncker recadre Erdogan sur le régime sans visas pour les Turcs
Joe Biden s'est rendu à Ankara le 24 août pour y exprimer sa compréhension des « sentiments intenses » du gouvernement et du peuple turcs au sujet de l'ex-imam, tout en appelant la Turquie à fournir plus d'éléments pour obtenir son extradition.

L'écrasante majorité des Turcs semble convaincue de la responsabilité de M. Gülen dans le putsch raté, qui a été suivi d'une immense purge de ses partisans dans la fonction publique et la société civile turques.

L'ex-imam a à maintes reprises démenti toute implication. Pour sa part, il accuse le président turc d'aspirer à régner seul sur la Turquie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала