Des parents US poursuivent Apple pour la mort de leur fille de 5 ans

© AFP 2022 JOHANNES EISELE A customer uses her new smartphone during the release of the iPhone 6s at an Apple store in Shanghai on September 25, 2015.
A customer uses her new smartphone during the release of the iPhone 6s at an Apple store in Shanghai on September 25, 2015. - Sputnik France
Un couple américain a entamé des poursuites contre Apple, accusant la compagnie d’être impliquée dans la mort de leur fille de 5 ans qui a perdu la vie lors d’une collision causée par un conducteur alors que celui-ci utilisait l’application FaceTime.

Les parents James et Bethany Modisette ont engagé des poursuites contre le géant informatique parce que le dernier a échoué à créer une fonction pour FaceTime qui aurait pu permettre d'éviter la tragédie survenue le 24 décembre 2014.

L'accident mortel s'est produit la veille de Noël, en 2014, près de Dallas, alors que la famille Modisette s'était engagée sur une autoroute du comté de Denton, au Texas, annonce ABC News. Leurs filles, Isabella, 8 ans, et Moriah, 5 ans, étaient assises sur le siège arrière, ceintures de sécurité bien bouclées.

Quand le couple a dû s'arrêter en raison de la congestion sur la route, le conducteur qui les suivait ne s'en est pas rendu compte parce qu'il discutait avec quelqu'un sur FaceTime. Trop absorbé par sa conversation, il a violemment embouti le véhicule immobile de la famille à une vitesse de plus de 100 km/h. Quand les policiers sont arrivés sur les lieux, l'application FaceTime fonctionnait toujours sur l'appareil du conducteur fautif.

voiture autonome - Sputnik France
Apple confirme ses intentions dans le secteur des voitures autonomes
Suite à la collision, le père était dans un état critique alors que la mère et la fille Isabella ont subi des blessures moins graves. Moriah a été transportée par hélicoptère dans un hôpital régional, où elle a succombé, plus tard, à ses blessures.

Le 23 décembre 2016, le couple a engagé des poursuites contre Apple, accusant la société de ne pas avoir installé dans son application une fonction qui pourrait bloquer l'appareil lorsque la voiture excéderait une certaine vitesse. En outre, ils reprochent à la société de ne pas mettre en garde les utilisateurs sur les dangers d'une utilisation incorrecte de l'application.

Auparavant, le conducteur fautif avait été accusé d'homicide involontaire et condamné à la prison. Il a été libéré en août 2016.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала