Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Zakharova: Washington accuse la Russie de ne pas corriger les erreurs US

© Sputnik . Kirill Kallinikov / Aller dans la banque de photosLa porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova - Sputnik France
S'abonner
L’hystérie antirusse atteint toujours de nouveaux sommets. Après avoir comparé les déclarations du chef du Pentagone et du directeur de la CIA, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a fait une conclusion intéressante: soit les autorités US ne communiquent pas entre elles, soit elles ont fait une bêtise catastrophique!

La Russie n'a pratiquement contribué en aucune façon à la lutte contre le groupe terroriste État islamique : voilà ce qu'a affirmé, dimanche 8 janvier, le chef du Pentagone Ashton Carter. Le lendemain, le directeur de la CIA annonçait dans une interview à la chaîne CNN que le retrait des militaires américains de l'Irak avait entraîné la propagation du terrorisme au Moyen-Orient.

Ces deux déclarations fortes ont poussé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, à faire des conclusions intéressantes.

« D'après ces déclarations, soit les représentants clés de l'administration Obama ne communiquent pas de manière générale les uns avec les autres (pour des raisons que nous ne pouvons que deviner  cependant, connaissant ses plus proches collaborateurs et qui étaient en charge de tout cela, cela n'est pas surprenant), soit c'est tout simplement une bêtise catastrophique. Cependant, l'un n'exclut pas l'autre », a écrit la diplomate sur sa page Facebook.

« Selon la logique des militaires américains, la Russie est coupable de ne pas corriger les erreurs des États-Unis », a constaté Mme Zakharova.

Chef de la CIA «largement responsable du chaos» en Syrie, pas la Russie - Sputnik France
Chef de la CIA «largement responsable du chaos» en Syrie, pas la Russie
Dans une interview accordée dimanche à la chaîne de télévision NBC, le chef du Pentagone a déclaré n'avoir constaté pratiquement aucune contribution de la Russie dans la lutte contre l'État islamique. Pour rappel, la Russie a entamé le 30 septembre 2015 des frappes aériennes contre les sites terroristes à la demande du président syrien Bachar el-Assad, une opération aérienne qui a permis de reprendre aux djihadistes de vastes territoires.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала