Marquer à la turque: les auto-buts les plus improbables de la saison

© Sputnik . Aleksander Vilf / Aller dans la banque de photosМатч группового этапа Лиги Чемпионов УЕФА 2012/13
Матч группового этапа Лиги Чемпионов УЕФА 2012/13 - Sputnik France
On a déjà vu l’auto-but le plus ridicule, celui des joueurs du Gaziantep BB, après lequel on a dû interdire aux footballeurs turcs de se jeter dans les bras les uns les autres sur le terrain. Mais la saison continue et les joueurs n’en finissent pas de surprendre le public. Et pour cela, ils font parfois tout et n’importe quoi.

Nous avons fait une sélection des erreurs les plus absurdes et lourdes de conséquences de la saison. 

Le gardien il va marquer, le gardien il va marquer…

Le gardien de l'AS Tefana, club polynésien basé à Tahiti, Mickael Roche marque un but contre son camp face au club fidjien de Nadi en Ligue des champions de l'Océanie. Heureusement pour le gardien maladroit, l’équipe remporte le match sur un score de 6-1.

J’y suis pour rien, c’est la faute du gardien

Le défenseur du club Al-Taawoun d’Arabie Saoudite marque un but classique contre son camp, mais au lieu de s’excuser il se met à engueuler le gardien avant d’écarter les bras comme s’il disait : « Mais ce n’est pas de ma faute ».

C’est de la télépathie

Capitaine de l’équipe nationale autrichienne David Alaba a vraisemblablement décidé de travailler sur le niveau d’intercompréhension de son équipe et, pour montrer qu’il faisait absolument confiance à son gardien, a envoyé le ballon en direction du but. Et il a marqué…

La tête dans les nuages

Ce gardien avait l’air d’avoir la tête dans les nuages, jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour lui et pour son équipe…

Mettez ça sur le dos de la gelée

Sammy N'Djock, portier du club américain Minnesota United, marque son auto-but lors d’un match amical contre l’équipe anglaise de Bournemouth. Après le match, le club a fait une vidéo dans laquelle N'Djock faisait un sandwich à la gelée sans ôter ses gants, puis partait jouer les gants pleines de gelée. La vidéo s’accompagnait du hashtag #BlameItOnTheJelly (« Mettez ça sur le dos de la gelée »).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала