Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov

© Sputnik . Grigory Sysoev / Aller dans la banque de photosМотокросс. Всероссийские соревнования на приз им. В.П. Чкалова
Мотокросс. Всероссийские соревнования на приз им. В.П. Чкалова - Sputnik France
La ville de Mytichtchi, dans la région de Moscou, a accueilli la Coupe de Russie Tchkalov de motocross. Environ 400 sportifs ont participé à l'événement.
© Sputnik . Grigoriy Sisoev
  - Sputnik France

L'embouteillage à l'approche de la piste du motoclub Gallax, dans les environs de Mytichtchi, est d'au moins une demi-heure. Et il n'est pas causé par des travaux sur la chaussée ou un accident: jusqu'à l'horizon s'étend une file de fans de motocross des deux sexes de 7 à 77 ans. Tenue: combinaison de moto pour les participants, manteaux et doudounes pour les autres — passer la journée dehors par —10°C n'est pas une partie de plaisir, mais cela vaut le coup.

La Coupe Valeri Tchkalov, comme les motards l'appellent, fêtait sa 5e édition avec un record aussi bien en termes de nombre de participants que de spectateurs. Des sportifs de 12 régions de Russie sont venus participer à la compétition.

© Sputnik . Grigoriy Sisoev
  - Sputnik France

"Le motocross est probablement la discipline sportive la plus virile, annonce la voix du commentateur. C'est là que se manifestent les traits de caractère des vrais hommes, probablement même plus que dans la boxe ou dans d'autres disciplines de combat."

Toute la journée sportive qui a suivi la levée du drapeau russe par les champions de l'année dernière — l'équipe de l'automotoclub du Service fédéral de protection (FSO) de Russie — a montré que le commentateur avait dit vrai sur les qualités viriles des participants.

© Sputnik . Grigoriy Sisoev
  - Sputnik France

Excitation: les pilotes ont commis plusieurs faux départs en démarrant les moteurs avant l'heure avant le premier départ (la course était ouverte par l'épreuve Open — Clous).

Goût du risque: le motocross implique des sauts de tremplin et des atterrissages sur une piste glissante — mais les participants ne faisaient que s'en réjouir, tout comme les spectateurs.

© Sputnik . Grigoriy Sisoev Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov
 Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov - Sputnik France
Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov

Bataille pour la victoire: certains pilotes baissaient leur vitesse dans les virages serrés, tandis que d'autres les doublaient par la grande courbe en maintenant leur vitesse, montant ainsi au classement.

Capacité de supporter la douleur et de tenir jusqu'au bout: le journaliste de RIA Novosti a assisté à la chute d'un pilote au dernier virage avant l'arrivée. Au même instant, son collègue lui a roulé dessus faute d'avoir pu s'arrêter à temps. Heureusement, le pilote a réussi à se relever et, soutenu par son collègue, il a réussi à se remettre en selle. Voilà une autre qualité masculine: l'entraide entre camarades.

Valeri Tchkalov — le légendaire pilote d'avion soviétique, cofondateur du groupe de pilotage russe — possédait ces mêmes qualités. Être pilote dans les années 1930 était un risque, un combat difficile et un travail d'équipe (sinon Tchkalov n'aurait pas réussi à effectuer sa traversée record vers les USA par le pôle Nord). D'ailleurs, le pilote aimait aussi le motocross et les premières courses d'hiver pour un prix en son hommage ont été organisées l'année qui a suivi son décès — en 1939. L'immense coupe de porcelaine est transmise comme une relique de grande valeur au vainqueur jusqu'à ce jour. Cette année elle restera au club du FSO.

© Sputnik . Grigoriy Sisoev Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov
 Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov - Sputnik France
Région de Moscou: une coupe de motocross en hommage au pilote Tchkalov

Ensuite, les juniors ont fait leur apparition sur la piste (14-16 ans). Le participant le plus âgé aux épreuves avait 63 ans. Toutefois, autour de la piste, certains supporters étaient bien plus jeunes — des gamins de cinq ans qui, dans l'excitation, faisaient même tomber leurs gants — ou plus âgés: les vainqueurs étaient félicités et les coureurs étaient soutenus par des vétérans de l'armée de l'air et du motocross, dont certains avaient plus de 80 ans.

Tout le monde est rentré à la maison après avoir bien discuté et mangé. Les bus ont ramené les participants chez eux. Mais tout le monde n'était pas aussi joyeux: certains pleuraient leur défaire à côté de leur moto. "Je ne veux pas en parler", a maussadement répondu le pilote qui a chuté. Mais à la question de savoir s'il reviendrait la prochaine fois la réponse était déjà plus enthousiaste: "Évidemment!"

© Sputnik . Grigoriy Sisoev
  - Sputnik France
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала