Netanyahou opte pour une politique équilibrée à l’égard des USA

© Sputnik . Sergey Guneev / Aller dans la banque de photosLe premier ministre israélien Benjamin Netanyahou
Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou - Sputnik France
En se rendant aux États-Unis pour rencontrer le président américain Donald Trump, le premier ministre israélien semble plutôt adopter une attitude prudente. Attitude due au geste inamical de l’administration de Barack Obama?

Donald Trump - Sputnik France
Trump voit rouge après la résolution de l’Onu sur les colonies israéliennes
Le premier ministre israélien Benjamin  Netanyahou a déclaré avoir l’intention de poursuivre une politique équilibrée dans ses relations avec les États-Unis.

«  Dans les relations entre Israël et les États-Unis, j’ai toujours suivi une ligne réfléchie et je continuerai d’appliquer cette politique  », a-t-il indiqué lors d’une réunion hebdomadaire du cabinet de l’État juif. Les propos du chef du gouvernement ont été diffusés par son bureau exécutif.

Dimanche, le premier ministre se rend à Washington où il doit s’entretenir avec le président Donald Trump dans le cadre de leur première rencontre officielle depuis l’investiture de ce dernier, même si les deux dirigeants se connaissent personnellement de longue date.

«  Ma principale tâche consiste à assurer en premier lieu la sécurité de l’État d’Israël, tout en renforçant l’union indissoluble avec les États-Unis  », a ajouté M.  Netanyahou.

Donald Trump - Sputnik France
Trump appelle à un veto US dans le vote de l’Onu sur les colonies israéliennes
Selon le premier ministre, la rencontre avec M.  Trump est très importante pour la sécurité d’Israël, ainsi que pour ses intérêts internationaux.

Les premières négociations de Benjamin  Netanyahou à Washington sont prévues pour le 15 février.

En décembre dernier, pour la première fois depuis 1979, le Conseil de sécurité de l’Onu a demandé à Israël de cesser les implantations dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est, dans une résolution rendue possible par la décision de l’administration de Barack Obama de ne pas utiliser leur droit de veto.

Les États-Unis se sont abstenus, alors qu'ils avaient toujours soutenu Israël jusqu'ici sur ce dossier extrêmement sensible. Les 14 autres membres du Conseil ont voté en faveur de ce texte initialement proposé par l'Egypte.

M.  Trump avait appelé à imposer un veto comme Washington l’avait toujours pratiqué.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала