Des réfugiés irakiens condamnés en Autriche pour viol

© AP Photo / Philipp JenneA defendant covers his face at the beginning of his trial on gang-raping a German tourist in Vienna, Austria, Thursday, March 2, 2017.
A defendant covers his face at the beginning of his trial on gang-raping a German tourist in Vienna, Austria, Thursday, March 2, 2017. - Sputnik France
La cour autrichienne a rendu son verdict dans une affaire qui a fait beaucoup de bruit: huit réfugiés d'Irak ont été reconnus coupables du viol d'une touriste allemande pendant la nuit du Nouvel an à Vienne dont ils ont diffusé les images qui ont fait le tour d'internet.

Contrairement à l'Allemagne voisine, les autorités autrichiennes veulent envoyer un signal très clair aux migrants.

Manifestation après les événements du Nouvel an à Cologne - Sputnik France
«Cours de séduction» pour les réfugiés en Allemagne
La sentence du tribunal de Vienne est probablement la plus intransigeante de toutes les affaires pénales impliquant des réfugiés: huit accusés irakiens sur neuf ont été condamnés à la prison ferme entre 8 et 13 ans pour viol groupé. Un a été acquitté.

Les faits se sont déroulés il y a 14 mois, lors de la même nuit du Nouvel an pendant laquelle s'étaient produits les événements tristement célèbres de Cologne. Une Allemande de 28 ans se rendait chez son amie à Vienne pour célébrer le passage à la nouvelle année quand trois réfugiés irakiens les ont rencontrées dans un bar et les ont fait boire. L'amie a disparu et l'Allemande, dans un état inconscient, a été traînée dans un appartement avec six autres hommes, qui l'ont violée pendant plusieurs heures. Puis ils l'ont abandonnée à un arrêt de tramway. Les policiers ont retrouvé l'appartement en question grâce à une application mobile de géolocalisation du téléphone de la victime.

La police devant la gare centrale de Cologne - Sputnik France
Plus de 500 plaintes enregistrées après les agressions de Cologne
Les avocats des accusés ont mis l'accent pendant le procès sur le fait que cette nuit-là tout le monde était saoul, insinuant que cela aurait pu se produire par consentement réciproque.

La défense a insisté sur le fait que les Irakiens ont profité de l'impuissance de la jeune femme — et cette position a été retenue par les juges. Ils ont été convaincus par un selfie réalisé par les Irakiens pendant le viol (dont 8 des coupables sont des proches).

Le procès qui s'est terminé est l'une des nombreuses affaires traitées par la justice autrichienne. Parmi les histoires les plus retentissantes: celle d'un Syrien de 42 ans qui a été embauché par un couple de Salzbourg, puis aurait violé leur fille de 4 ans. L'enquête se poursuit.

Bar - Sputnik France
Un bar autrichien se dit fermé pour les réfugiés
L'affaire d'un Irakien de 20 ans a fait encore plus de bruit: en décembre 2015, dans une piscine publique, il avait traîné un garçon dans les toilettes pour le violer avant de retourner nager. Le tribunal régional l'avait condamné à 6 ans de prison mais la Cour suprême avait exigé une enquête supplémentaire.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала