Le Pakistan veut construire un mur à la frontière afghane

© AP Photo / Matiullah AchakzaiPakistani paramilitary soldiers stand guard while people wait for opening border crossing, in Chaman, Pakistan, Monday, March 20, 2017.
Pakistani paramilitary soldiers stand guard while people wait for opening border crossing, in Chaman, Pakistan, Monday, March 20, 2017. - Sputnik France
L'armée pakistanaise a commencé la construction d'une barrière dans la zone des tribus au nord-ouest du pays.

C'est par cette région déserte mais agitée à la frontière avec l'Afghanistan que, selon Islamabad, les groupes armés de talibans arrivent sur le territoire pakistanais. D'après le chef de l'armée de terre Qamar Bajwa, les terroristes se sont installés dans le pays voisin, d'où ils organisent des incursions contre le Pakistan. La ligne frontalière, longue de 2 500 km, fait l'objet d'un litige séculaire entre les deux États. Les experts estiment que la construction d'une barrière ne fera qu'aggraver les relations entre les deux pays.

In this photograph taken on January 7, 2017, travellers are watched by Pakistan security personnel as they wait to cross the border between Pakistan and Afghanistan at Chaman. - Sputnik France
Le Pakistan annonce la réouverture immédiate de sa frontière avec l’Afghanistan
Rejetant la faute sur l'Afghanistan, Islamabad appelle Kaboul à détruire les "asiles" pour terroristes. Islamabad a commencé la construction de ce mur après la mort de plus de 100 personnes au Pakistan ces dernières semaines dans des attaques terroristes.

Le général Bajwa a annoncé qu'une clôture serait d'abord érigée dans les régions de Mohmand et de Bajaur, qui correspondent aux provinces afghanes de Nangarhar et Kunar. L'agence Reuters rapporte que des moyens de surveillance supplémentaires et une observation aérienne seront mis en place.

Aucune réaction n'a encore suivi du côté de l'Afghanistan mais on sait que les relations entre Kaboul et Islamabad étaient tendues ces dernières années: les deux capitales s'accusaient mutuellement d'inaction face aux troupes armées pakistanaises et afghanes des talibans (interdits en Russie).

Le porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères, Nafees Zakaria, parle lors d'une conférence de presse à Islamabad le 29 septembre 2016 - Sputnik France
L’Inde construit une «ville nucléaire secrète», selon le Pakistan
Le Pakistan avait déjà tenté de fermer la frontière, qui passe essentiellement dans une région de montagne et dont la majeure partie n'est pas surveillée par des patrouilles. En 2007, l'armée avait annoncé la construction d'une barrière de 35 km dans la région du Waziristan du Nord. Les tentatives d'instaurer une présence plus régulière de militaires et d'ériger une barrière sur le poste de contrôle de Torkham ont irrité Kaboul et des affrontements ont eu lieu entre les garde-frontières des deux pays.

Ces dernières semaines, des drones américains ont attaqué au moins par deux fois des terroristes pakistanais du côté afghan de la frontière.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала