Des millions de Yéménites risquent de mourir de faim en 2017

Les organisations internationales tirent la sonnette d'alarme concernant la crise au Yémen.

Les représentants du Bureau de la coordination des affaires humanitaires ( OCHA ) de l'Onu et de l'Unicef ont déclaré que le pays subissait une catastrophe humanitaire: des millions de personnes sont privées d'accès à l'eau, à la nourriture et aux soins médicaux. La situation est d'autant plus grave que le conflit armé se poursuit dans le pays entre les autorités centrales, soutenues par la coalition conduite par l'Arabie saoudite, et les rebelles houthis. Les militants des droits de l'homme soulignent que la communauté internationale dispose de seulement 3 à 4 mois pour prévenir une famine de masse. Les experts, de leur côté, ne prévoient pas d'amélioration à court terme.

Arabie Saoudite - Sputnik France
Pourquoi la défense US veut-elle intensifier son soutien à la coalition arabe au Yémen?
Des millions de Yéménites risquent de mourir de faim. L'Onu est convaincue que seule une cessation immédiate des activités militaires et le règlement du conflit dans le pays par la voie politique permettront de redresser la situation humanitaire. Le représentant de l'OCHA pour le Yémen George Khoury estime qu'une aide locale aux personnes concernées ne réglera pas le problème dans sa globalité.

« Le Yémen est frappé par une catastrophe humanitaire. Plus de 2 millions de personnes ont quitté leur foyer et vivent dans des conditions absolument inappropriées. L'assistance médicale à la population a été pratiquement stoppée. 60 % de la population souffre de faim. Environ 7 millions de personnes ignorent en principe s'ils auront ou non de la nourriture. L'approvisionnement en nourriture et en médicaments dépend presque entièrement des importations. Les fournitures de blé ont significativement chuté. Il y a une semaine j'ai visité le port d'Al Hudaydah: il n'y a pas de bateaux. Cela affecte directement la situation humanitaire. A cet égard nous appelons à assurer une libre fourniture de nourriture et de médicaments à la population », a déclaré George Khoury.

Le Yémen - Sputnik France
Une attaque imputée à Al-Qaïda fait plusieurs morts au Yémen
« Si la communauté internationale n'intervient pas immédiatement, cette année déjà le Yémen, pays de 24 millions d'habitants, connaîtra une famine de masse », alarme-t-il.

C'est également l'avis de l'Unicef, dont la représentante régionale pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord Juliette Touma a noté que les enfants mineurs souffraient de plus en plus dans cette situation.

« Au moins 10 millions de mineurs ont besoin d'aide humanitaire, plus de 1 500 ont été tués depuis deux ans et demi », a-t-elle déclaré.

La situation au Yémen est d'autant plus grave que la communauté internationale y accorde bien moins d'attention qu'à la Syrie, par exemple. Ce vide médiatique permet à l'Arabie saoudite d'utiliser des armes interdites sans songer aux conséquences des frappes qui entraînent souvent la mort de centaines de civils. Paradoxalement, si dans 3 ou 4 mois les Yéménites commençaient à mourir de faim en masse cela pourrait également passer pratiquement inaperçu.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала