Le département d’État US a du mal à avaler un poisson avril

© AFP 2022 NICHOLAS KAMM The seal of the US State Department is seen in the department's Treaty Room before US Secretary of State Hillary Clinton and Latvian Foreign Minister Girts Vildas Kristovskis addressed the press following talks in Washington on February 22, 2011.
The seal of the US State Department is seen in the department's Treaty Room before US Secretary of State Hillary Clinton and Latvian Foreign Minister Girts Vildas Kristovskis addressed the press following talks in Washington on February 22, 2011. - Sputnik Afrique
«Effacez immédiatement !» La diplomatie américaine semble avoir mal pris un «télégramme» canularesque à son sujet publié par un blogueur amateur de blagues qui contient des «conseils» à suivre pour économiser le budget des ambassades US. Les messages du département d'État indigné figurent désormais sur le même blog...

C'est sans humour que le département d'État américain a accueilli la blague d'un blogueur spécialisé dans les rumeurs sur la diplomatie américaine. Le 1er avril, le farceur a publié dans son blog Diplopundit un « télégramme » canularesque contenant des conseils aux diplomates au sujet de la réduction des dépenses. Or, loin d'apprécier la blague, le département d'État a demandé de la supprimer sans délai, rapporte le journal Washington Post.

Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique
Offrez-vous les services de hackers, se lâchent les diplomates russes ce 1er avril
Le blogueur a fait passer ses conseils humoristiques pour de vrais informations « divulguées dans la presse ». Les « recommandations » comprennent quelques exemples : ainsi on y décrit comment l'ambassade des États-Unis à Minsk recycle des serviettes en papier et celle à Addis-Abeba utilise plus rarement l'eau dans les toilettes.

En outre le « télégramme » en question comprend quelques recommandations pratiques : employer des moutons et des chèvres sur la pelouse des ambassades au lieu de jardiniers ou publier des rapports moins volumineux pour économiser du papier.

Moins d'une heure après la publication de ces « directives », le blogueur qui se cache derrière le pseudo de Domani Spero a reçu une lettre de la part de Mark Stroh, chef du service de presse du département d'État par intérim. « Vous, je suppose, savez ou ignorez que le télégramme en question est un faux. Ceci peut s'avérer être un poisson d'avril que vous avez fait ou que quelqu'un d'autre vous a fait. Quoiqu'il en soit, il faut le supprimer », disait la lettre qui n'a pas tardé à se retrouver sur le blog.

Press briefing by Russian Foreign Ministry Spokesperson Maria Zakharova - Sputnik Afrique
L'agence AP a-t-elle avalé le poisson d'avril de la diplomatie russe?
Quelques heures après le premier message, Sepro en a reçu encore un deuxième exigeant que le « télégramme » soit supprimé immédiatement. Ceci étant dit, le mot « immédiatement » était écrit en majuscules. Spero a décidé de ne rien supprimer, mais a accompagné son « télégramme » des messages du département d'État. Il a pointé que voilà neuf ans qu'il publie ce genre de « télégrammes » le 1er avril et que jusqu'à présent personne ne lui avait demandé de les supprimer. « Ceci devrait être difficile de vivre le 1er avril au quotidien », a-t-il écrit.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала