Syrie: Londres appelle la Russie à user de son influence pour arrêter la guerre

© REUTERS / Stefan WermuthBritain's Secretary of State for Defence Michael Fallon leaves after attending a cabinet meeting at Number 10 Downing Street in London, Britain September 8, 2015.
Britain's Secretary of State for Defence Michael Fallon leaves after attending a cabinet meeting at Number 10 Downing Street in London, Britain September 8, 2015. - Sputnik Afrique
Tout en exhortant Moscou à faire pression sur Assad pour stopper la guerre en Syrie, le ministre britannique de la Défense admet avoir été consulté par son homologue américain sur les détails de la frappe de missiles contre une base aérienne syrienne.

Michael Fallon, le ministre britannique de la Défense, a appelé vendredi la Russie à user de son influence en vue d'arrêter la guerre en Syrie, dans une interview à la chaîne Sky News.

« La Russie jouit d'une énorme influence sur le régime d'Assad. Nous espérons que la Russie se rendra compte qu'elle doit user de son influence pour mettre fin à la guerre civile », a-t-il indiqué.

U.S. Navy guided-missile destroyer USS Ross (DDG 71) fires a tomahawk land attack missile in Mediterranean Sea which U.S. Defense Department said was a part of cruise missile strike against Syria on April 7, 2017. - Sputnik Afrique
Frappes en Syrie: «Il importe de voir comment les Russes réagiront»
Le ministre a réitéré ses propos selon lesquels l'opération américaine contre la base aérienne syrienne de Shayrat était justifiée et bien placée, constituant une réaction de Washington à la prétendue attaque chimique syrienne de mardi dernier.

« C'était une action très limitée, très appropriée et très ciblée contre une base aérienne, des avions et des équipements, qui, selon les États-Unis, avaient été utilisés pour effectuer l'attaque chimique », a ajouté le ministre.

La frappe a été, selon lui, le résultat de « pourparlers intenses à Washington et à Londres » et le ministre américain de la Défense a discuté avec son homologue britannique les détails de la future opération militaire lors d'une conversation téléphonique jeudi soir.

Donald Trump - Sputnik Afrique
Frappes US en Syrie: Trump ouvre-t-il la boîte de Pandore? Réactions du monde politique
Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont tiré 59 missiles Tomahawk sur la base aérienne de Shayrat qui, selon Washington, serait « associée au programme » d'armes chimiques de Damas et « directement liée » à l'attaque à l'arme chimique survenue mardi. Les missiles ont été tirés depuis des destroyers de l'U.S. Navy stationnés dans l'Est de la Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base de Shayrat.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала