Des biologistes trouvent des millions de lacs d’«eau primitive» au Canada

© Sputnik . Mikhail TsyganovDes biologistes trouvent des millions de lacs d’«eau primitive» au Canada
Des biologistes trouvent des millions de lacs d’«eau primitive» au Canada - Sputnik Afrique
Une équipe de chercheurs a localisé au Canada des millions de lacs, dont la composition chimique, la température et d’autres caractéristiques sont identiques à celles de la soupe primordiale, qui aurait existé il y a 2,5 milliards d’années.

Des biologistes canadiens ont découvert des millions de lacs dont la composition est la même que celle de la soupe primitive au nord du Canada, selon le magazine Scientific Reports.

« Nous avons toujours pensé que l'ouverture d'un analogue de l'océan Archéen impliquerait la localisation d'un lac unique, dont l'eau n'a jamais été mélangée. Les modèles existants de cet océan présentent aujourd'hui une profondeur de plusieurs centaines de mètres et comptent plusieurs couches distinctes d'eau. Ce qui est important, c'est que la vie sans oxygène dans les lacs découverts est stable, en dépit du fait que l'eau se mêle périodiquement », a déclaré le représentant de l'Université de Waterloo, au Canada, Joshua Neufeld.

Selon lui, à notre époque, des millions de lacs semblables existent au-delà du cercle polaire, dans la province d'Ontario, toujours au Canada, où les bactéries photosynthétiques du genre Chlorobi habitent. Elles utilisent l'énergie lumineuse afin d'oxyder le fer et profiter de son énergie pour produire des éléments nutritifs.

Des chercheurs US lèvent le voile sur les «cascades de sang» du glacier Taylor - Sputnik Afrique
Des chercheurs US lèvent le voile sur les «cascades de sang» du glacier Taylor
Ces microbes sont les analogues les plus proches des premiers représentants d'une « vraie » vie sur Terre, qui a existé dans la soupe primordiale il y a 2 ou 3 milliards d'années.

Après avoir étudié des sédiments au fond de ces lacs, M. Neufeld et ses collègues ont constaté que les conditions « primitives » dans ces eaux interstitielles existaient depuis plus de 300 ans, malgré le fait que leurs eaux se mélangent chaque printemps et l'automne. Selon les spécialistes, cela prouve que l'écosystème dans ces lacs est stable, ce qui donne aux scientifiques une large possibilité d'étudier les analogues de la vie ancienne sur Terre.

Les biologistes ont également mentionné le fait qu'il serait possible de trouver également des lacs semblables dans deux autres pays, soit la Russie et la Finlande.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала