Incitation à la haine en ligne: Facebook s’oppose à Berlin

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosFacebook
Facebook - Sputnik Afrique
Alors que Facebook est régulièrement accusé en Allemagne d'être trop tolérant vis-à-vis des contenus racistes, le projet de loi obligeant les réseaux sociaux à être totalement responsables pour les publications incitant tant à la haine a poussé Mark Zuckerberg à faire une sortie publique contre Berlin.

L'administration du réseau social Facebook s'est prononcée pour la première fois ouvertement contre le projet des autorités allemandes visant à introduire des amendes pour l'élimination tardive des publications contenant des insultes, des appels à la violence et de fausses nouvelles, annonce WirtschaftsWoche.

Selon l'équipe Zuckerberg, l'État ne devrait pas transférer ses responsabilités directes aux entrepreneurs privés.

« La prévention et la lutte contre la haine et l'intox sur Internet représentent un problème social qui ne peut pas être retiré des épaules de l'État », peut-on lire dans la déclaration officielle de Facebook.

Depuis des mois, les critiques contre Facebook ont gagné en intensité en Allemagne. Le gouvernement a déjà à plusieurs reprises mis en garde l'entreprise de Mark Zuckerberg ainsi que d'autres réseaux sociaux, leur reprochant de se montrer trop tolérants vis-à-vis des utilisateurs qui expriment des positions racistes et antisémites et qui profèrent des appels au meurtre.

Récemment, les autorités allemandes ont adopté un projet de loi obligeant les réseaux sociaux à examiner, signaler et supprimer, dans un délai de 24 heures, les commentaires haineux qui se répandent sur Internet. À défaut de quoi, les réseaux sociaux feront face à des amendes. La somme de l'amende peut s'élever jusqu'à 50 000 euros par publication incriminée.

Pourtant, selon les critiques de cette initiative, la décision de supprimer telle ou telle publication devrait être prise par le tribunal afin d'éviter les abus de la part de l'administration des réseaux sociaux.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала