Une enquête préliminaire ouverte dans l'affaire Ferrand

© REUTERS / Gonzalo FuentesRichard Ferrand, General Secretary of the political movement En Marche !, or Onwards !, leaves the campaign headquarters of French President Elect Emmanuel Macron after results in the second round vote of the 2017 French presidential elections, in Paris, France, May 7, 2017.
Richard Ferrand, General Secretary of the political movement En Marche !, or Onwards !, leaves the campaign headquarters of French President Elect Emmanuel Macron after results in the second round vote of the 2017 French presidential elections, in Paris, France, May 7, 2017. - Sputnik France
Le procureur de la République de Brest Eric Mathais a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête préliminaire contre le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand, éclaboussé par deux affaires de corruption.

Le parquet de Brest a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire afin de faire la lumière sur l'affaire immobilière impliquant le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand.

« Après analyse des éléments complémentaires (…), j'ai décidé de saisir ce jour la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes d'une enquête préliminaire », indique le procureur Eric Mathais dans un communiqué précisant que l'enquête est confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes.

N'entends pas le mal, ne parles pas le mal, ne vois pas le mal - Sputnik France
«Justice, Élysée et médias» aveugles face à l’affaire Ferrand, selon les internautes
« Cette enquête aura pour but de recueillir tout élément permettant une analyse complète des faits et de rechercher si ceux-ci sont susceptibles ou non de constituer une infraction pénale en matière d'atteintes aux biens, de manquements au devoir de probité et aux règles spécifiques du code de la mutualité », précise-t-il.

Initialement, le procureur de la République de Brest avait pourtant annoncé qu'il n'ouvrirait pas d'enquête, déclarant que « les faits dénoncés par le Canard Enchaîné […] ne constituent pas une infraction et à ce titre ne permettent pas d'ouvrir une enquête ».

Richard Ferrand - Sputnik France
Affaire Ferrand: «On fait des leçons de morale aux uns, on ne les applique pas aux autres»
Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires et premier dans l'équipe d'Emmanuel Macron à dénoncer les soit-disant «fake news» publiées par Sputnik sur l'ex-dirigeant d'En Marche! sans jamais en présenter les preuves, se trouve désormais dans l'œil du cyclone après les révélations du Canard enchaîné sur son implication dans deux affaires de corruption. ​

Le journal a publié des révélations concernant Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires et ancien secrétaire général d'En Marche!, l'accusant d'avoir utilisé un montage financier pour permettre à sa femme d'être propriétaire d'un local commercial loué par la mutuelle qu'il dirigeait, ainsi que d'avoir employé son fils comme assistant parlementaire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала