Achille le chat prédira les résultats de la Coupe des Confédérations 2017

© Photo Press service of The State Hermitage MuseumAchille le chat
Achille le chat - Sputnik France
La prochaine Coupe des Confédérations aura son animal-prophète. Un matou blanc du plus célèbre des musées de Saint-Pétersbourg prédira les résultats des matchs.

Le chat blanc surnommé Achille, qui chasse les rats dans le musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, sera présenté jeudi comme oracle officiel de la Coupe des Confédérations 2017 lors d'une conférence de presse, a annoncé mercredi à Sputnik Anna Kondratieva, vétérinaire des chats de l'Ermitage.

« J'amènerai un chat nommé Achille. Il a un an et demi, il est blanc aux yeux bleus. C'est un très beau chat. Il y avait trois candidats, nous avons retenu Achille. Il est jeune, assez énergique, il aime jouer au foot, c'est un sportif. Le fait qu'il est sourd ne le gêne pas […]. Je le présenterai demain », a indiqué Anna Kondratieva.

Lémurs du zoo de la ville allemande de Rostock - Sputnik France
Lémurs, coqs, grenouilles et autres animaux clairvoyants de l'Euro 2016
Selon elle, le chat fera son premier pronostic le 16 juin, à la veille du premier match de la Coupe des Confédérations.

« Il se verra proposer deux gamelles portant des drapeaux [des pays participants au tournoi, ndlr]. Nous considérerons comme vainqueur le pays dont le drapeau orne la gamelle que le chat aura choisie et dans laquelle il mangera. Il fera ses pronostics tous les jours à midi au musée de l'Ermitage », a précisé le vétérinaire.

L'idée de bombarder un chat du principal musée de Saint-Pétersbourg oracle de la Coupe des Confédérations avec pour mission de pronostiquer les résultats des matchs revient au comité pour le tourisme de Saint-Pétersbourg et au musée de l'Ermitage. Les spécialistes du musée ont retenu le chat le plus résistant au stress et le plus social.

Les matchs de la Coupe des Confédérations auront lieu entre le 17 juin et le 2 juillet à Moscou, Saint-Pétersbourg, Sotchi et Kazan.

Des chats résident dans le Palais d'hiver de Saint-Pétersbourg, qui abrite le célèbre musée de l'Ermitage, depuis le XVIIIe siècle. L'empereur Pierre le Grand y a installé un chat qu'il avait ramené de Hollande. L'impératrice Élisabeth Petrovna a plus tard pris un décret sur l'envoi de chats à la cour impériale. Catherine II, fondatrice de l'Ermitage, a accordé aux chats le statut de gardiens des tableaux. À l'heure actuelle, une cinquantaine de chats vivent dans le musée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала