Ce journaliste reçoit une balle au cou et reste vivant!

Un correspondant australien a miraculeusement échappé à la mort alors qu’il se trouvait dans une zone de conflit armé. Une balle a atteint son cou et y est restée, sans toucher d’organes vitaux.

Le journaliste Adam Harvey a failli mourir dans l'exercice de ses fonctions. Par miracle, il n'a pas été tué par la balle qui a lui perforé le cou alors qu'il faisait un reportage pour la chaîne australienne ABC en Asie du Sud-Est.

bière - Sputnik France
Ce secret légèrement alcoolisé d’une femme de 103ans qui vous permet de vivre longtemps
Adam était en première ligne du conflit entre les forces armées philippines et des islamistes le 15 juin à Marawi, lorsqu'un échange de tirs a débuté.

«Je suis tombé à terre et j'ai eu l'impression d'avoir été touché par un éclat d'obus», a raconté le correspondant.

Le journaliste a été rapidement pris en charge dans un hôpital. Un examen aux rayons X a donné un résultat impressionnant.

Il a permis de constater que quelqu'un lui avait tiré une balle dans le cou et que la balle y était restée logée. Par miracle, elle n'a pas touché d'organes vitaux, raconte ABC.

«Chanceux», a écrit le journaliste sur son compte Twitter en montrant sa radiographie, où l'on voit clairement la présence de la balle au milieu de l'image.

​«Merci à tous, je vais bien. La balle est toujours dans mon cou, mais elle n'a rien touché d'important», a-t-il ensuite écrit sur Twitter pour rassurer ses amis.

​Il s'est également fait photographier avec le chirurgien qui a sorti la balle de son cou.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала