Deux nouvelles planètes cachées au fin fond du système solaire?

Deux nouvelles planètes sont soupçonnées d’évoluer en périphérie du Système solaire. Personne ne les a encore vues, mais elles signaleraient leur présence en perturbant l’orbite de planètes naines, affirment des chercheurs.

Univers - Sputnik France
Une découverte fascinante aux confins du Système solaire
Début 2016, Michael Brown et Konstantin Batygin, astronomes de l'Institut de technologie de Californie, ont supposé l'existence d'une planète géante au fin fond du système solaire, la neuvième dans le système.

Cette mystérieuse «planète X», qui n'a pas encore été découverte, aurait une masse dix fois supérieure à celle de la terre et serait située à 41 milliards de kilomètres du Soleil.

Les chercheurs n'ont pas encore trouvé de preuves concrètes de l'existence de cette planète, à l'exception d'astéroïdes qui évoluent de façon étrange et de plusieurs planètes naines dans la ceinture de Kuiper (une zone du Système solaire s'étendant au-delà de l'orbite de Neptune).

Il y a près de six mois, les astronomes Kathryn Volk et Renu Malhotra de l'université de l'Arizona ont présenté des calculs sur l'orbite éventuelle de la «planète X», et sont allés jusqu'à supposer qu'il existait même deux planètes de ce type.

En étudiant les plans orbitaux de plusieurs objets de la ceinture de Kuiper, situés à plus de 50 fois la distance entre la Terre et le Soleil, ils ont constaté des anomalies quant à leur inclinaison moyenne. Selon eux, la seule explication valable est qu'une planète d'une masse comprise entre celle de Mars et celle de la Terre, c'est-à-dire la planète 10, est à l'origine de ce phénomène.

Selon ces astronomes, une planète de la masse de Mars perturberait l'orbite des objets situés dans la frange la plus lointaine de la ceinture de Kuiper. Il ne s'agirait pas là de l'hypothétique planète 9, dont l'existence a été supposée par Mike Brown et Konstantin Batygin, mais d'une autre planète, la 10e du système solaire.

Le concept d'artiste de l'une des deux planètes terrestres potentiellement habitables, Kepler-62f - Sputnik France
Des astronomes australiens découvrent 4 objets qui pourraient être la «planète X»
Cette 10e planète que personne n'a vue se cacherait à environ 60 unités astronomiques (UA) du Soleil (une UA correspond approximativement à la distance entre la Terre et le Soleil soit environ 150 millions de kilomètres). Son influence gravitationnelle expliquerait l'inclinaison moyenne du plan orbital des objets de la ceinture de Kuiper les plus éloignés.

Cette planète serait un peu moins massive que la «planète 9» et serait comparable à Mars.

Cependant, tous les astronomes ne partagent pas l'enthousiasme de ces chercheurs. Si de telles planètes existaient réellement, elles auraient sans doute été aperçues avec l'un des instruments astronomiques connus, pensent les critiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала