Le drone de Facebook réussit son deuxième vol d'essai

Destiné à fournir un accès à Internet aux régions qui en sont privées, le drone Aquila de Facebook a réussi son deuxième vol d'essai.

Aquila, le drone de Facebook destiné à fournir un accès à Internet dans les régions difficilement accessibles, a réussi son deuxième vol d'essai, après avoir passé une heure 46 minutes en l'air et atterri sans problème, annoncent les médias mainstream.

Le vol s'est déroulé le 22 mai 2017 à l'aube dans l'Arizona. Aquila a atteint un plafond de vol de 3 000 pieds (environ 914 mètres) en «grimpant» deux fois plus vite que durant le premier vol d'essai, a indiqué Facebook. Il a volé à une vitesse variant de 15 à 25 km/h contre le vent.

«Nous avons conçu Aquila pour qu'il puisse rester un long moment dans la même zone afin de fournir une connexion Internet», indiquent les auteurs du projet.

Ce drone solaire aussi large qu'un Boeing 737 pour un poids de 400 kilos doit en effet servir à fournir un accès à Internet dans des régions qui en sont aujourd'hui dépourvues. A terme, il doit pouvoir rester en l'air pendant trois mois à une altitude de 27 kilomètres le jour et 18 kilomètres la nuit. A cette hauteur, il évitera les avions et les perturbations météorologiques. Facebook n'a en revanche donné aucune information sur la date de lancement officiel de son projet.

Facebook a réalisé le premier test de son drone en juillet 2016. Ce dernier s'était bien déroulé sauf pour l'atterrissage, où le drone avait perdu son aile droite à quelques minutes de la fin de son vol.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала