Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des généticiens font une découverte inédite sur les races chevalines

© Sputnik . V. Chistiakov / Aller dans la banque de photosCheval
Cheval - Sputnik France
S'abonner
Les scientifiques de l’Université de médecine vétérinaire de Vienne dévoilent que presque toutes les actuelles races de chevaux ont des ancêtres communs apportés en Europe d’Orient il y a près de 700 ans. Le pur-sang arabe et le turkoman forment les deux principales lignées.

Alors que les éleveurs s'intéressent énormément à la génétique des chevaux de selle, la découverte faite par les scientifiques de l'Université de médecine vétérinaire de Vienne et présentée dans un article publié dans la revue Cell ouvre une nouvelle page dans les recherches zoologiques.

Des chevaux - Sputnik France
C’est prouvé: les chevaux peuvent communiquer avec les hommes
Selon les généticiens, presque toutes les actuelles races de chevaux ont des ancêtres communs apportés en Europe d'Orient il y a près de 700 ans, le pur-sang arabe et le turkoman formant deux lignées principales. Le célèbre pur-sang anglais qui court sur les pistes d'hippodromes est un descendant du trukoman.

En particulier, les chevaux étaient apportés en Europe pour en faire cadeaux. Ces animaux faisaient également l'objet de commerce. Aujourd'hui, l'analyse génétique des chevaux permet de prédire la couleur, la morphologie et les aptitudes de leurs descendants.

Domestiqués il y a 6.000 ans dans les steppes eurasiatiques, les chevaux accompagnaient toujours les hommes dans leurs voyages ou conquêtes.

L'espèce du cheval s'est divisée en plusieurs centaines de races sous l'influence de la sélection naturelle et de l'élevage sélectif par l'homme.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала