Le virus Petya appartiendrait-il au groupe TeleBots?

© Sputnik . Natalia SilvestrovaLe virus Petya appartiendrait-il au groupe TeleBots?
Le virus Petya appartiendrait-il au groupe TeleBots? - Sputnik Afrique
Selon des experts en sécurité informatique, le virus-extorqueur Petya, qui a affecté des dizaines d'entreprises et d'institutions européennes, a probablement été développé par le groupe d’hackers TeleBots.

Le virus Petya, utilisé pour une cyberattaque massive en juin, pourrait appartenir au groupe TeleBots, d'après des experts de la société antivirus ESET.

Selon la déclaration diffusée par la société mardi, les cyberattaques contre l'Ukraine effectuées entre décembre et mars 2016 et le virus Petya ont plusieurs points communs.

«La cyberattaque de 2016 visant des institutions financières, ainsi que le développement d'une version du programme KillDisk pour Linux par [le groupe, ndlr] TeleBots ont attiré l'attention des chercheurs d'ESET. Par ailleurs, l'augmentation du nombre d'attaques de systèmes informatiques en Ukraine nous dirige vers le groupe TeleBots», a déclaré l'analyste en chef de la société Anton Tchrepanov.

les USA - Sputnik Afrique
Les services de renseignement US pourraient être derrière le virus Petya
Il est précisé que TeleBots avait à plusieurs reprises lancé des programmes malfaisants qui avaient d'une manière ou d'une autre affecté des ordinateurs en Ukraine.

L'attaque du virus-extorqueur Petya a été lancée mardi 27 juin. Elle a touché plusieurs sociétés pétrolières, financières et de télécommunications en Russie et en Ukraine, dont les entreprises russes Rosneft et Bashneft, le sidérurgiste Evraz, les filiales ukrainiennes de Mars et Nivea ainsi que certains producteurs d'électricité. Des serveurs gouvernementaux ukrainiens comptent également parmi les cibles, aux côtés d'opérateurs comme la banque PrivatBank et le métro de Kiev. Des cas de contagion ont également été constatés dans plusieurs banques russes suite au piratage. La centrale nucléaire de Tchernobyl est passée en mode de gestion manuelle du rayonnement suite au piratage.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала