Ce cadeau de l’équipe allemande lui redonne des ailes après l’attentat de St-Pétersbourg

© Sputnik . Alexei DanichevВид на Исаакиевский собор с Дворцовой площади
Вид на Исаакиевский собор с Дворцовой площади - Sputnik Afrique
Belle et brillante, cette étudiante russe de 24 ans ne s’attendait pas à ce que ses rêves s’effondrent le jour où le drame s’est produit dans le métro de Saint-Pétersbourg. Grièvement blessée, Evelyne retrouve sa joie de vivre grâce à l’équipe allemande de foot qui lui avait adressé tout son soutien, dont la jeune femme avait tellement besoin…

St. Petersburg - Sputnik Afrique
L’identité du commanditaire de l’attentat de Saint-Pétersbourg établie
L'écho de l'attentat qui s'est produit dans le métro de Saint-Pétersbourg le 4 avril dernier, ayant brisé de nombreux destins, se fait toujours entendre. Parmi ceux qui ont été grièvement blessés par l'explosion se trouvait cette jeune femme de 24 ans, Evelyne, étudiante de l'Institut polytechnique. Par malheur, elle s'est retrouvée au centre du drame, étant assise à côté du terroriste. Parmi toutes les blessures qu'elle a subi, son visage a été déformé par des éclats de la bombe. Ses papiers ayant brûlé, ses parents n'ont pu la reconnaître que grâce au verni que la jeune femme avait mis sur ses ongles. Perdue, désespérée et malheureuse, Evelyne ne se sentait plus la force de se battre. Finalement, c'est sa passion pour le football qui lui a redonné des forces.

C'est à son père que la jeune femme doit son amour pour l'équipe allemande de football.

«J'étais sûre qu'ils [les joueurs de l'équipe allemande, ndlr] allaient remporter la Coupe des Confédérations 2017», confie Evelyne à Sputnik, fascinée par leur style de jeu et leur abnégation.

Pour aider la jeune femme à sortir du désespoir qui l'engloutissait depuis la tragédie, sa meilleure amie a décidé de rencontrer l'équipe allemande et leur en parler.

Émus par cette histoire, les joueurs, ont sans hésiter dédicacé le tee-shirt de leur équipe avant de le remettre à la jeune femme.

«Nos meilleurs vœux, Evelyne!», a écrit Joachim Löw, entraineur de l'équipe.

​«Les premiers secondes je ne savais même pas quoi dire. C'était tellement inattendu. Je m'attendais à n'importe quoi, à une petite attention symbolique mais pas à ce que toute l'équipe me laisse son autographe», admet Evelyne.

Selon la jeune femme, ce cadeau lui a donné des ailes.

«C'était une grande surprise et une énorme joie de ressentir la naissance de cette force. J'avais envie de m'en sortir au plus vite et d'aller voir leur jeu de mes propres yeux», relate-t-elle, ajoutant que «le pire est resté derrière elle».

D'ailleurs, la jeune femme a profité de l'occasion pour adresser, à son tour, ses meilleurs vœux à son équipe préférée.

«La seule chose que je voudrais dire c'est qu'ils restent toujours eux-mêmes. Ils sont aussi bons car chacun d'eux est unique, a beaucoup de talent mais joue tout de même pour son équipe. C'est pour cela que je les aime», a-t-elle conclu.

Evacuation des blessés suite à l'explosion dans le métro à Saint-Pétersbourg - Sputnik Afrique
Le bilan de l’attentat de Saint-Pétersbourg s’alourdit à 16 victimes
16 personnes sont mortes suite à une explosion meurtrière qui a eu lieu le 3 avril à 14H40 (11h40 GMT) dans une rame circulant entre deux stations d'une ligne fréquentée qui traverse le centre de Saint-Pétersbourg, Sennaïa Plochtchad et Tekhnologuitcheski Institout. Par ailleurs, une bombe artisanale a été neutralisée quelques heures après l'explosion à la station de métro Plochtchad Vosstania. Un groupe appelé «Bataillon de l'Imam Chamil» a revendiqué l'attaque et déclaré avoir agi sur ordres d'Al-Qaïda, comme l'a relaté Reuters.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала