Un journaliste chassé d’un plateau TV pour avoir refusé de parler en ukrainien (vidéo)

Lors d'une émission diffusée par une chaîne télévisée ukrainienne, un journaliste qui n'a pas voulu parler en ukrainien, a été tout bonnement privé de droit de s'exprimer et a été chassé du studio.

Le journaliste et blogueur ukrainien Iouri Romanenko a été chassé de l'émission télévisée «Sans ambages», diffusée par la chaîne ZIK pour avoir refusé de parler dans la langue officielle du pays. Une vidéo de cet incident a été publiée sur les réseaux sociaux par l'activiste Egor Gouskov.

Le journaliste a commencé à répondre en russe à une question d'Ostap Drozdov, l'animateur de l'émission. Celui-ci l'a alors interrompu en lui demandant de s'exprimer en ukrainien. Le journaliste a répondu qu'il ne souhaitait pas le faire. L'animateur lui a alors demandé de poser son micro et de quitter la salle. Auparavant, toute la discussion s'était déroulée en ukrainien.

L'émission «Sans ambages» est sortie le soir du 20 juillet. Elle était consacrée au projet de loi qui proposait de lire la prière du Notre Père avant chaque session plénière de la Rada suprême (parlement ukrainien). La discussion devait impliquer des représentants des Églises orthodoxes russe et ukrainienne, ainsi qu'un «vrai musulman».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала