Révélations impériales: WikiLeaks démasque des logiciels-espions de la CIA

© AP Photo / Fabrice CoffriniWikiLeaks founder Julian Assange is seen on a screen speaking via web cast from the Ecuadorian Embassy in London during an event on the sideline of the United Nations (UN) Human Rights Council session
WikiLeaks founder Julian Assange is seen on a screen speaking via web cast from the Ecuadorian Embassy in London during an event on the sideline of the United Nations (UN) Human Rights Council session - Sputnik Afrique
Un nouvel lot de documents révélant les activités de cyberespionnage de la CIA dans le cadre du projet Imperial a été publié par WikiLeaks.

Jeudi 27 juillet, l'organisation Wikileaks a publié une série des documents sur les programmes de l'Agence centrale de renseignement (CIA) qui permettent de contrôler à distance les ordinateurs des utilisateurs et de contrôler leurs informations.

«Aujourd'hui, le 27 juillet, Wikileaks publie les documents de la CIA sur le projet Imperial», d'après le site Web de l'organisation.

Les documents publiés contiennent des informations sur le principe de fonctionnement des logiciels espions Achilles, Aeris et SeaPea, créés par la CIA, qui permettent d'effectuer discrètement différentes manipulations sur les dossiers et les fichiers d'un utilisateur. Les programmes pouvaient être utilisés sur les systèmes d'exploitation Mac OSX, Debian et Solaris.

WikiLeaks - Sputnik Afrique
WikiLeaks révèle comment un concepteur majeur de systèmes de défense collabore avec la CIA
WikiLeaks a publié un premier lot de documents piratés de la CIA le 7 mars dernier, promettant qu'il s'agirait de la plus grande campagne de révélation sur l'agence de renseignement. Elle comprend plus de 8.700 documents et fichiers qui étaient conservés sur un réseau interne isolé du Centre de cyberespionnage basé au quartier général de la CIA à Langley, en Virginie.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала