Entrepôts de l'ambassade US à Moscou: on peut «y créer un musée de la guerre froide»

© AP PhotoThe U.S. Embassy with its national flag, see behind a monument to the Workers of 1905 Revolution in Moscow, Russia, Friday, Dec. 30, 2016. President Vladimir Putin said, Friday, Dec. 30, 2016 that Russia will not be expelling US diplomats in response to a new round of US sanctions. (AP Photo/Alexander Zemlianichenko)
The U.S. Embassy with its national flag, see behind a monument to the Workers of 1905 Revolution in Moscow, Russia, Friday, Dec. 30, 2016. President Vladimir Putin said, Friday, Dec. 30, 2016 that Russia will not be expelling US diplomats in response to a new round of US sanctions. (AP Photo/Alexander Zemlianichenko) - Sputnik Afrique
Le député russe Vitali Milonov a proposé de créer un musée de la guerre froide dans les entrepôts précédemment utilisés par l'ambassade américaine à Moscou. De même, on pourra y installer des «coins de McCain et d'Obama», a raconté à Sputnik M.Milonov.

Vitali Milonov, député de la Commission des Affaires étrangères de la Douma d'État (chambre basse du parlement russe), a proposé de créer un musée de la guerre froide dans les entrepôts dont l'ambassade des États-Unis avait l'usage dans la capitale russe et d'y installer également des «coins de McCain et d'Obama».

«Il faudrait peut-être réfléchir à la création dans ces espaces d'un nouveau musée de la guerre froide que s'acharnent à relancer nos partenaires occidentaux», a affirmé le député à Sputnik. «On pourra y présenter un éventail d'œuvres en lien avec les sanctions, y projeter des allocutions des faucons républicains, ainsi qu'y organiser un coin de McCain et d'Obama.»

National flags of Russia and the US fly at Vnukovo International Airport in Moscow, Russia April 11, 2017 - Sputnik Afrique
Les relations Moscou-Washington sont pires que durant la guerre froide
Le Sénat américain a approuvé jeudi la proposition de loi portant sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l'Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump, qui pourrait toutefois y opposer son véto.

En réponse à l'adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou va interdire à l'ambassade américaine l'accès à deux sites dont elle a la jouissance à Moscou. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le nombre des membres du personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis. La riposte du ministère des Affaires étrangères aux sanctions a obtenu le feu vert du Président russe, a confirmé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала