Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’astéroïde qui a exterminé les dinosaures a plongé la Terre dans le noir pendant 2 ans

S'abonner
Des chercheurs ont créé un modèle informatique permettant de montrer à quoi la Terre pouvait ressembler après sa collision avec un astéroïde il y 66 millions d’années. Selon cette simulation, 15 milliards de tonnes de suie avaient été projetés dans l'atmosphère, formant une barrière qui avait bloqué la majeure partie de la lumière du soleil.

Les experts du Centre national pour la recherche atmosphérique, avec le soutien de la NASA et de l'Université du Colorado à Boulder, ont montré ce qui était arrivé à notre planète après qu'un astéroïde s'était écrasé à la fin de la période du Crétacé dans ce qui est actuellement le golfe du Mexique et, plus particulièrement, la péninsule du Yucatán.

Selon eux, après cette collision, la vie sur Terre a considérablement changé pour de nombreuses années. Des tremblements de terre, des tsunamis et des éruptions volcaniques ont probablement ravagé notre planète, tuant les dinosaures vivant à l'époque sur la Terre. De plus, en raison de gigantesques incendies, environ 15 milliards de tonnes de suie ont été rejetés dans l'atmosphère et ont plongé la planète dans le noir pendant deux ans.

«Au début, il faisait aussi sombre que par une nuit de pleine lune», a déclaré à Daily Mail, le chercheur de l'Université du Colorado, Owen Toon.

Koniec świata - Sputnik France
Scénario apocalyptique : quand un astéroïde donne rendez-vous à la Terre
Il a ajouté que la couche de suie s'était progressivement dispersée, mais que la photosynthèse est restée impossible plus d'un an et demi, car de nombreuses plantes terrestres étaient déjà brûlées et l'absence de lumière avait détruit le phytoplancton, qui est la base de la chaîne alimentaire océanique. De plus, cela avait entraîné la mort de la plupart des organismes marins.

En outre, l'absence de lumière du soleil a entraîné une baisse de la température sur la terre de 28 °C et dans les océans — de 11 °C. En même temps, dans les couches supérieures de l'atmosphère, la température, au contraire, a augmenté en raison de la suie qui absorbait la lumière du soleil, ce qui a, à son tour, entraîné la destruction de la couche d'ozone et a ensuite permis à de grandes doses de radiation d'atteindre la surface de la Terre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала